mardi 24 février 2015

Les promesses

Elle m’a dit : « Attention, je pique ! » et a enfoncé l’aiguille dans mon bras. Jusque là pas de problème ; j’aime bien sentir la fine aiguille percer la peau et s’enfoncer un peu. Ensuite elle a attrapé un des petits flacons de prélèvement qui attendaient sur le chariot et l’a mis en place.

Rien, nada, pas une seule goutte !

J’ai dit : « Raté ! », avec un petit sourire pour dédramatiser un peu vu que je la sentais un peu penaude.

Elle a commencé à fouiller dans les chairs en retirant et replongeant l’aiguille ici et là et pendant ce temps je l’observais tout à son ouvrage, ne sentant bizarrement absolument rien du tout. Je me suis dit in petto qu’il ne devait pas y avoir beaucoup de nerfs au creux du coude, si tant est qu’il y en ait !

Ce n’est qu’au dixième aller-retour de seringue qu’un flot léger mais régulier de liquide rouge avait commencé à couler dans le récipient. J’avais bien senti un léger soulagement de sa part, alors qu’elle avait commencé à explorer d’autres endroits où elle pourrait piquer.

Quel rapport avec le titre de ce billet ? Aucun ! Mais faut-il vraiment qu’un titre soit le reflet du contenu ? Parfois pas, à en juger par quelques gros titres à sensation qu’on peut lire ici et là en particulier dans la presse à scandale, ou ce qu’il en reste…


Voyez cette photo, avec ces deux zones verticales, à gauche et à droite, comme si j’avais mis un filtre sur la quasi moitié de l’objectif. Eh bien en fait il n’en est rien, c’est uniquement un effet d’un gros nuage situé sur la partie gauche du ciel qui donnait cet effet.

Noir et blanc coupé

Étonnant, non ?

lundi 23 février 2015

La première fois que je suis né

Carte mondiale du risque

La première fois que je suis né, je ne m’en souviens plus, peut-être à la deuxième ? Maintenant, une image ou plutôt une carte : Carte mondiale du risque, mais du risque de quoi ?

Lire la suite

dimanche 22 février 2015

Poubelle

Côté mer

Rien à jeter, ni devant : Ni derrière : Par contre je n’y suis pas resté longtemps, trop froid, trop de vent, trop malade. Vivement le printemps !

Lire la suite

samedi 21 février 2015

La tarte à la crème

Jour de beau temps

Publicité mensongère : Parce qu’aujourd’hui ce serait plutôt embruns verticaux, si vous voyez ce que je veux dire ! Menu d’hier soir : Salade de pousse d’épinard avec ses foies de volaille et pignons grillés Filet mignon et ses champignons et légumes de terres à la moutarde ancienne Tarte bigoudène

Lire la suite

vendredi 20 février 2015

Journal

800 grammes de noix de Saint-Jacques, pour deux, ça faisait tout de même un poil trop, alors j’en ai gardé pour l’apéro. Dégustées avec une petite fondue de poireaux, spa mal du tout. Les infos du jour sont toujours aussi déprimantes qu’hier, surtout après avoir parcourus les diverses brèves qui

Lire la suite

- page 1 de 578

Haut de page