mardi 2 septembre 2014

Il faut savoir

Il faut savoir raison garder, y compris le jour de la rentrée des classes, y compris sur la chaussée.

Petit panégyrique de ce que j’ai croisé depuis le retour de vacances :

  • Ceux qui, parce qu’il y a de la place devant, s’avancent, bloquant ainsi et durablement le carrefour, alors qu’il était évident que ça allait être le cas. Le code de la route dit — je ne sais plus où mais je l’avais appris à l’époque de mon permis — qu’on ne s’engage pas dans une intersection sans être sûr et certain de pouvoir en sortir dans la même manœuvre. Voilà qui devrait être verbalisé plus sévèrement. 90€, voire 135€ par infraction.

Tout conducteur ne doit s’engager dans une intersection que si son véhicule ne risque pas d’y être immobilisé et d’empêcher le passage des véhicules circulant sur les autres voies.

Article R415-2 du code de la route

  • Ceux qui, paralysés des deux bras, ne peuvent plus indiquer leur changement de direction à l’aide des dispositifs lumineux idoines — je parle des clignotants — et provoquent allégrement coups de volant ou de guidon, coups de klaxon, et probablement quelques flopées de jurons. Pour ça, 22€ voire 35€ par infraction.

Tout conducteur qui s’apprête à apporter un changement dans la direction de son véhicule ou à en ralentir l’allure doit avertir de son intention les autres usagers, notamment lorsqu’il va se porter à gauche, traverser la chaussée, ou lorsque, après un arrêt ou stationnement, il veut reprendre sa place dans le courant de la circulation.

Article R412-10 du code de la route

  • Ceux qui, une fois sur la file de gauche pour doubler un autre véhicule, oublient de revenir sur la file de droite et ralentissent durablement la circulation, quand ils ne gênent carrément pas les autres usagers qui roulent plus vite, sachant qu’il est interdit en France de doubler par la droite. C’est 22€ (voire 35€) par infraction.

Tout conducteur qui vient d’effectuer un dépassement par la gauche doit revenir sur sa droite sans provoquer le ralentissement du véhicule dépassé.

Article R414-10 du code de la route

Rien qu’avec ces trois points, je suis persuadé qu’on remet à flot le budget de l’État, de la Sécu, des caisses de retraite, et qu’on assure la gratuité des autoroutes en moins d’un an !

Et si on rajoute les cyclistes qui se fichent royalement le code de la route, persuadés d’avoir une impunité sortie de je ne sais où, alors on arrête de bosser et on assure le revenu minimum pour tous.

Après, va falloir trouver comment contrôler toutes ces infractions sachant qu’il faudrait des caméras, quelques logiciels de reconnaissance d’image et un peu de stockage. Ce que tout compte fait nous avons d’ores et déjà en fonctionnement dans notre beau pays.

On pourrait aussi détecter automatiquement les SMS et autres données volontairement envoyées par les conducteurs d’un véhicule en mouvement, ce n’est pas très compliqué.

Votez pour moi \o/

lundi 1 septembre 2014

Je m’voyais déjà

Je m’voyais déjà ministre du temps libre, mais en fait non, ce lundi matin est vraiment à peu près pareil que lundi matin dernier, avec encore plus de cons sur la route — normal, les vacances sont finies, tout le monde fait le gueule — et il va falloir reprendre le train-train qui paye les factures

Lire la suite

dimanche 31 août 2014

Non, je ne regrette rien

Le Full Monty au Breakfast Club - Londres

Non, je ne regrette rien, enfin si, deux-trois trucs, mais bon, je vais pas en faire la liste, ce serait long et ennuyeux ! Passons plutôt aux choses futiles mais néanmoins cruciales. Donc hier : Et ce matin, eh bien je vais refaire un peu pareil !

Lire la suite

samedi 30 août 2014

Opinion publique

Nous, les jeunes, nous avons deux fois plus de mal à maintenir nos opinions à une époque où tout idéalisme est anéanti et saccagé, où les hommes se montrent sous leur plus vilain jour, où l’on doute de la vérité, de la justice et de Dieu. Voilà la difficulté de notre époque, les idéaux, les rêves,

Lire la suite

vendredi 29 août 2014

C’est un homme terrible

À la lecture du titre de la chanson du jour j’ai eu quasi immédiatement le souvenir de mon maître de CM1 qui m’est revenu en tête. Le seul parmi tous les profs que j’ai eu dont je me souviens encore le nom aujourd’hui. Il était plutôt sévère, rigoureux dans ce qu’il nous enseignait et attendait de

Lire la suite

- page 1 de 535

Haut de page