Peut mieux faire

Jeudi dernier je vous entretenais d’une petite mésaventure survenue avec ma carte bancaire et qui aurait pu me valoir quelques désagréments sans la vigilance de ma banque. Après un coup de fil et quelques explications j’avais appris que ma carte allait être bloquée pendant quelque temps et que si besoin ils pouvaient faire le nécessaire pour me permettre de retirer du liquide dans une agence près de l’endroit où je me trouvais, ce que j’avais décliné ayant retiré quelques billets la veille.

Toujours pendant ce coup de fil avec le conseiller bancaire, celui-ci m’avait affirmé que ma carte allait être débloquée dans les 48 heures. Rassuré j’avais alors raccroché en me disant qu’il fallait que je teste ma carte avant demain mardi où mon scooter doit partir pour une grosse révision. Ce matin, alors que je voulais régler une facture sur internet avec ma carte, j’apprends que le serveur bancaire a rejeté mon paiement. Gloups ! Ma carte n’est toujours pas débloquée. Il est 13h30, et je me dis que l’agence ne rouvrant qu’à 14h15 (je crois), il vaut mieux que j’appelle le numéro général attribué aux relations-clients.

Je fais le numéro et un automate insistant me demande mon numéro client, numéro porté parait-il sur le dernier relevé. Or, je sais pas vous, je ne me promène pas avec mes relevés dans mon sac quand je vais au boulot ! Je me dis alors que ce numéro client est peut-être accessible sur le portail en ligne de ma banque. Ni une ni deux je me connecte, ne trouve nulle part ce fameux numéro et enfin je découvre un peu estomaqué un nouveau courrier électronique.

Ces messieurs-dames ont simplement décidé de bloquer définitivement ma carte, de m’en fournir une nouvelle, mais sans être capable de me donner un délai plus précis que « prochainement ». Résultat je me retrouve sans moyen de paiement, hors le carnet de chèque qui doit trainer dans un coin et qui de toute façon ne m’est d’aucune utilité pour régler sur le net. De plus je ne suis pas sûr que les commerçants acceptent mon chèque, surtout demain, chez le concessionnaire chez qui je vais déposer mon scooter.

Je prends mon plus beau clavier et je prépare une missive un peu énervée dans le formulaire en-ligne adéquat. Je soigne mes tournures de phrases, reste très poli tout de même et clique sur le bouton « Envoyer ». On me demande de confirmer. Je… Et le serveur plante ! Ok, je n’ai pas envie de reprendre toute ma prose, je laisse tomber pour l’instant, je vais appeler directement[1]

Ordoncque, je vais attendre 14h15 me dis-je et appeler l’agence pour en avoir le cœur net. Et puis à 14h20 je me dit que « Bon sang mais c’est bien sûr ! » car nous sommes lundi et comme chacun sait, les agences bancaires sont fermées le lundi. Je ne pourrais donc pas obtenir des infos, voire ma carte aujourd’hui, c’est rapé. Demain pas de scooter, peut-être que mercredi aussi, va falloir attendre jeudi pour régler ça et espérer qu’un chèque contentera mon garagiste (ça se dit garagiste pour ceux qui révisent et réparent les motos ?).

Pour conclure, me voilà sans CB, ce qui en soit n’est pas catastrophique du moment que ça ne dure pas trop longtemps, sauf que ça fait plusieurs fois depuis samedi que j’essaie de payer avec et que je me fais renvoyer dans mes buts, sans trop savoir ce qu’il se passe. Imaginez la tête de ceux qui sont derrière vous dans les commerces et qui attendent leur tour en attendant que vous ayez payé ! Imaginez la tête des commerçants à qui vous expliquez que vous n’y êtes pour rien et que patati et patata…

Donc chers banquiers, surveiller les tentatives de fraude à la CB, c’est bien — mais en fait c’est le consortium CB qui veille à ça —, me prévenir au téléphone qu’il y a un souci et qu’ils se chargent de tout, c’est encore bien, mais me laisser en plan sans prévenir en bloquant définitivement ma carte de paiement, c’est beaucoup moins bien ! Et ne venez pas me dire que vous n’étiez pas au courant puisque le numéro (partiellement masqué) de ma nouvelle carte est déjà disponible sur le portail internet !

Bref, madame la banque verte qui joue au tennis, vous pouvez mieux faire !

Note

[1] Je viens tout de même de renvoyer mon courrier, y’a pas de raison !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page