lundi 25 juillet 2016

Air-France, France is not in the air

Pointe de Men-Meur

France is not in the air

Tu le vois le ciel sans aucun avion ? Eh bien ça pourrait servir de pub à la compagnie aérienne nationale, qui, encore une fois, retarde un de ses vols, en l’occurence celui de mon fiston, pour d’obscures raisons techniques[1], ce qui fait qu’il lui a été impossible de prendre la correspondance prévue 45 minutes plus tard.

À part renvoyer la balle au personnel de Hop (un sous-traitant et au passage filiale d’Air-France), qui opère les deux vols, mais qui ne vend aucun des billets correspondants, allez comprendre, ils sont à peu près incapables de proposer une prise en charge correcte, alors qu’ils ont une obligation de résultat, faudrait pas l’oublier ! Le gars du service client m’a d’ailleurs proposé de me démerder directement avec le personnel du premier aéroport parce qu’il n’avait pas de correspondant là-bas. Vous le croyez ça ?

Je ne vais pas parler non plus de la vigilance qu’il faut avoir à leur place quand ils délivrent la carte d’embarquement : la première délivrée hier après-midi mentionnait les deux vols (avec correspondance), le premier atterrissant après le décollage du second, tout ça écrit en clair sur la carte. Qu’une personne n’y fasse pas attention, je veux bien l’admettre, on a tous nos moments de faiblesse, mais qu’un logiciel informatique, par définition rigoureux, puisse commettre une telle erreur, c’est du simple foutage de gueule, y’a pas d’autre mot.

Et je parle de deux vols (UIP-ORY puis ORY-CFE) que cette compagnie est la seule à assurer ! C’est d’ailleurs peut-être la raison du je m’en foutisme récurrent puisque je collectionne les retards et les annulations depuis que le minot prend l’avion en moyenne toutes les trois semaines depuis des années.

Pour être exhaustif, ils m’ont aussi proposé de reporter au lendemain, avec toujours 45 minutes pour la correspondance, et avec toujours la même incertitude quant au retard éventuel et du loupage de second vol. Par contre, me proposer un taxi pour ramener le minot chez quelqu’un à Paris en attendant le vol du lendemain, que nenni ; par contre ils envisageaient de le faire dormir à Orly ; je précise que je parle d’un mineur qui voyage seul.

D’ailleurs, à Quimper, ils connaissent tellement bien leur système qu’ils m’ont demandé si mon gamin voyageait en UM alors que ce n’est possible que pour les plus jeunes (jusqu’à 12 ou 13 ans je crois me souvenir).

Bref, il a fallu qu’on organise les solutions de secours nous même, sans aucun support d’Air-France, qui, dans sa grande bonté, m’a envoyé un mail ce matin pour m’indiquer qu’il créditait mon fiston d’un bonus de 1000 miles, que je n’aurais probablement jamais l’occasion d’utiliser vu que c’est limité dans le temps et uniquement utilisable chez eux, ce que je vais m’employer à éviter de toutes mes forces à l’avenir.

Pour la petite histoire, je sais que ce qu’ils appellent « problème technique » masque en vérité un criant manque de personnel naviguant, en particulier des pilotes dont ils refusent d’augmenter le nombre depuis des années. Un copain pilote chez eux m’a expliqué que c’était rudement tendu question planning de vol.

Bref, il est parti hier soir avec 1h15 de retard, soi-disant à cause des travaux à Orly ; d’ailleurs le vol Londres-Quimper et le vol suivant de retour avait aussi 1h30 de retard hier, probablement à cause des travaux à Orly ; on imagine pas les conséquences de travaux sur des aéroports distants de plusieurs centaines de kilomètres ! Pour résumer, des bouffons qui prennent leurs clients pour des cons.

Pour reprendre un slogan de la SNCF : « Merci Air-France de me faire préférer le train ! »


Je viens juste de me connecter sur l’espace-client de mon fiston, sur le site d’Air-France, et qu’y découvrais-je ? Ceci :

Vous ne vous êtes pas présenté à l'embarquement de l'un de vos vols

La faute à qui, on se demande ! Quand je vous disais que c’étaient des bouffons.

PS : Ça serait bien que Vinci, qui a équipé et tarifé le stationnement à Pluguffan (l’aéroport de Quimper) — c’était gratuit il y a quelques années — prenne en compte qu’il n’y a pas que des voitures qui viennent s’y garer. Aucune place prévue pour les deux-roues, j’ai du me garer en vrac devant la file des taxis avec ma moto.

Note

[1] En fait Air-France ne me donnera aucune raison, ce n’est qu’à l’aéroport que j’ai appris que c’était du aux travaux à Orly ; travaux que je suppose inopinés et imprévus bien que commencés il y a des mois, dont les conséquences sont forcément impossibles à prévoir !

dimanche 24 juillet 2016

Baignade

Baignade sur la plage de Lesconil

Pas certain que la mer soit suffisamment chaude pour y tremper ma bouée (ou ce qu’il en reste, soyons honnête), alors je suis resté sagement à me chauffer au soleil bigouden pendant que le minot allait se tremper :-) Soirée animée où j’ai découvert un nouveau jeu très sympa, le molkky ; tellement  […]

Lire la suite

samedi 23 juillet 2016

Crozon et Douarnenez

Boucle dans le Finistère sud

Super balade hier, dont je vais garder précieusement l’itinéraire — bien qu’il soit assez long, 300 kms pour 6 heures de roulage — afin de pouvoir le refaire dans un sens ou dans l’autre. Passage par Chateaulin que je ne connaissais que de nom — il y a là-bas un établissement réputé qui accueille  […]

Lire la suite

vendredi 22 juillet 2016

Douarnenez et Crozon

Boucle Douarnenez Crozon

Petite virée prévue aujourd’hui, toujours avec le fiston, en reprenant une partie du parcours de la semaine dernière mais en poussant jusqu’à Crozon cette fois et en laissant de côté la partie Coray, Rosporden, Benodet, un peu trop envahie de touristes et de gros-culs (l’autre nom des camping-cars  […]

Lire la suite

jeudi 21 juillet 2016

J'avoue que des fois …

Pleine mer dans le port du Guilvinec

… je suis assez agacé[1]. Mais ça me passera, comme d’habitude. Sinon pas franchement satisfait de ma pâte à crêpes d’hier soir, plutôt molle à la cuisson alors que je l’avais préparée de la même manière que celle de la semaine dernière qui était si bonne. À part l’hydrométrie ambiante, je ne  […]

Lire la suite

- page 1 de 708

Haut de page