Chasse au gaspi

Hier matin, en me rendant à la gare, j'ai vu ce ciel bleu — il était beaucoup plus turquoise que sur la photo — et je me suis dit que c'était une bonne occasion de faire une photo. Aussitôt dit, aussitôt fait, je sors mon appareil et je commence à cadrer et c'est là que je me suis aperçu que les lampadaires étaient encore allumés. Les mairies râlent après la maigreur des budgets de fonctionnement mais n'ont pas l'idée de piocher quelques euros dans le budget d'investissement pour installer une cellule qui éteindrait ces lampes dès que la luminosité serait suffisante.

Lampadaire allumé alors que le jour est bien levé

Sur le chemin de la gare, automne 2006 (clic pour zoomer).

Moi je dis qu'il y a des claques qui se perdent et des euros qui s'envolent ! Et qu'on vienne pas me dire qu'il faut que les municipalités épuisent leur budget de fonctionnement avant la fin de l'année sous peine de le voir perdu pour l'année suivante. Il faut savoir ce qu'on veut, s'occuper de la planète (un peu) ou pas ! D'ailleurs cette remarque est également valable pour les illuminations de Noël, le soir c'est joli, ça rend les rues plus gaies, mais le matin, franchement ça ne sert à rien.

Haut de page