Candide

Benoitement j'imaginais que l'opéra suivait des règles très strictes, un code établi et rodé depuis des siècles. Que nenni ! J'ai tout faux. Je m'en suis aperçu hier soir en allant voir Candide façon Bernstein, vous savez, celui qui est l'auteur de West Side Story.

Le théâtre du Chatelet

Ce sont plus de trois heures de grand spectacle avec des références très contemporaines et surprenantes, un rythme incroyable et sans coupure, et un Voltaire campé avec bonheur par Lambert Wilson que je ne m'imaginais pas tenir ce rôle. C'est époustouflant, à mille lieues de ce que je m'attendais à voir, ça pétille dans tous les sens, ça m'a laissé sans voix, et lorsque Kozlika m'a demandé comment j'avais trouvé en sortant, j'ai juste réussi à dire C'était bien. Je crois même avoir oublié d'applaudir à plusieurs reprises tellement j'étais immergé. Bref, aucun regret et j'en redemande !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/2206

Haut de page