DotClear 2 ubique sur un Mac

Un petit billet mémo pour mes besoins futurs à propos du fichier de configuration nécessaire sur une installation locale de DotClear 2 sur un Mac.

Le premier fichier config.php concerne un DotClear 2 tournant avec MAMP et une base de donnée MySQL nommée dc2 (le serveur MySQL est intégré à l'application MAMP). DotClear est installé dans un répertoire dc2 à la racine du serveur Apache. J'utilise l'utilisateur root ce qui n'a pas beaucoup d'importance sur une installation tournant localement. Notez aussi que le dossier tmp est créé dans le répertoire de DotClear et pas à la racine, ça me permet de tout virer d'un seul coup si nécessaire :

// Database driver (mysql, pgsql, sqlite)
define('DC_DBDRIVER','mysql');

// Database hostname (usually "localhost")
define('DC_DBHOST','localhost:8889');

// Database user
define('DC_DBUSER','root');

// Database password
define('DC_DBPASSWORD','root');

// Database name
define('DC_DBNAME','dc2');

// Tables' prefix
define('DC_DBPREFIX','dc_');

// Crypt key (password storage)
define('DC_MASTER_KEY','Abracadabra');
 
// Admin URL. You need to set it for some features.
define('DC_ADMIN_URL','http://localhost:8888/dc2/admin/');

// Cookie's name
define('DC_SESSION_NAME','dcxd_my');

// Plugins root
define('DC_PLUGINS_ROOT',dirname(__FILE__).'/../plugins');

// Template cache directory
define('DC_TPL_CACHE','tmp');

Le deuxième fichier config.php concerne une deuxième installation DotClear 2 tournant cette fois ci avec une base de donnée PostgreSQL nommée dotclear (le serveur Apache est toujours celui qui est intégré à MAMP). DotClear est installé dans un répertoire dc2pg à la racine du serveur Apache. J'utilise l'utilisateur postgres créé au moment de l'installation du serveur (voir ce billet pour plus d'informations). Notez aussi que le dossier tmp est créé dans le répertoire de DotClear et pas à la racine, ça me permet de tout virer d'un seul coup si nécessaire :

// Database driver (mysql, pgsql, sqlite)
define('DC_DBDRIVER','pgsql');

// Database hostname (usually "localhost")
define('DC_DBHOST','localhost:5432');

// Database user
define('DC_DBUSER','postgres');

// Database password
define('DC_DBPASSWORD','');

// Database name
define('DC_DBNAME','dotclear');

// Tables' prefix
define('DC_DBPREFIX','dc_');

// Crypt key (password storage)
define('DC_MASTER_KEY','Abracadabra');

// Admin URL. You need to set it for some features.
define('DC_ADMIN_URL','http://localhost:8888/dc2pg/admin/');

// Cookie's name
define('DC_SESSION_NAME','dcxd_pg');

// Plugins root
define('DC_PLUGINS_ROOT',dirname(__FILE__).'/../plugins');

// Template cache directory
define('DC_TPL_CACHE','tmp');

Une dernière petite chose que vous avez peut-être remarquée. J'ai donné un nom différent au cookie de session pour chacune des deux installations, respectivement dcxd_my et dcxd_pg, ce qui me permet d'avoir simultanément une session d'administration ouverte dans chaque installation.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/3085

Haut de page