L'expérience Vista - Phase 2

La suite de mes découvertes commençées avant-hier et dont je vous faisais part dans ce billet.

Écrans de démarrage de Vista et d'Ubuntu mêlés

Pendant quelques minutes, j'ai continué à faire le tour du propriétaire locataire[1], en essayant de ci delà les quelques applications fournies avec Vista par Microsoft et Sony. Il s'avère que la version installée d'Adobe Premiere 3.0 installée n'est pas plus compatible que le Photoshop Elements que j'avais déjà essayé de lancer ! Il va falloir attendre le bon vouloir de l'éditeur pour télécharger (gratuitement d'après leur page d'information) les mises à jour nécessaires.

Tout d'un coup je me rends compte que ce portable est équipé d'une web-cam en haut de l'écran. Je m'empresse de lancer l'application de capture et misère, j'apprends aussitôt que le périphérique n'a pu être initialisé vu qu'il est utilisé par quelqu'un d'autre. Quand je dis quelqu'un c'est pour dire que je n'ai pas le début de la moindre idée du processus qui l'utilise déjà ! Je me dis alors que Skype[2] permet lui aussi d'utiliser la caméra. Je le lance et là non plus, pas d'initialisation possible. Je jette l'éponge pour l'instant en me disant que je verrai bien avec Ubuntu si elle est capable de me renvoyer mon image ou pas.

En parlant d'Ubuntu, que j'ai la ferme intention d'installer sur la place libérée l'avant-veille (environ 50 Go), j'ai — sur les conseils très avisés de xave — été me renseigner sur la possibilité d'un dual-boot Vista/Ubuntu. Et bien ce n'est pas gagné car cela dépend de l'ordre dans lequel les SE sont installés et surtout de l'éventuel tatouage de la machine au moment de son assemblage par Sony.

Qu'est-ce que le tatouage ? C'est un système de marquage — quelques octets, ou un fichier — écrits dans un ou plusieurs endroits de la machine, en général dans le MBR, sur la partition de ré-installation, voire même dans le BIOS du PC. Ce marquage est ensuite vérifié au lancement de Vista afin de vérifier qu'il n'a pas été déplacé sur une autre machine. Une sorte de DRM.

L'installation d'Ubuntu et de son menu de démarrage GRUB qui permet de choisir le système d'exploitation à lancer est normalement fait dans le MBR. Celui où peut être installé tout ou partie du tatouage et du coup cela peut empêcher définitivement le lancement de Vista. Là vous pouvez troller, mais pas trop et je sais que finalement ce n'est peut-être pas un mal. Mais bon, j'aimerais tout de même continuer mon voyage dans les arcanes du dernier bébé de Microsoft.

En attendant d'en savoir plus, j'ai testé un live-CD d'Ubuntu et ça fonctionne au poil ! J'ai donc bon espoir d'arriver à quelque chose dans les jours qui viennent. Je suppose que le Wi-Fi risque de me poser quelques soucis mais rien d'insurmontable à mon avis, et puis ça donne l'occasion de mettre le nez sous le capot et j'avoue aimer ça.

J'ai une grosse expérience de Windows depuis la version 1.0, oui vous avez bien lu, depuis la première version et j'avoue que pour la première fois j'ai l'impression d'un recul en arrière avec Vista. A tel point qu'il ne serait pas insensé de présenter plutôt une distribution Linux facile d'accès comme Ubuntu avec Gnome ou KDE en lieu et place à celui qui souhaiterait s'initier à l'informatique. Le support matériel de Linux est encore perfectible mais on est loin des premières versions où il fallait vraiment mettre les mains dans le cambouis pour obtenir un support pas toujours parfait.

Cette plutôt mauvaise impression — elle peut changer dans le futur — est renforcée par ce que j'ai découvert de la suite Office 2007. Là aussi j'ai une sensation de recul, surement parce que j'ai l'habitude des versions précédentes et qu'ils ont vraisemblablement voulu orienter l'interface vers les nouveaux utilisateurs. Je verrai si c'est configurable et jusqu'à quel point dans les jours qui viennent. En attendant, la transition est douloureuse. D'ailleurs j'aimerais assez connaitre l'avis d'un primo-utilisateur de la suite en ce qui concerne l'interface, en particulier sur l'utilisation des barres d'outils proposées.

Aujourd'hui je dirais de Vista que Microsoft a réussi à développer un outil qui incite les utilisateurs à migrer vers un SE qui commence ou qui se termine par un X, comme XP, Unix, Linux ou encore MacOSX ! Bravo messieurs \\o/

PS : Je réitère ce que je disais précédemment, à savoir cet article est très subjectif et que son propos n'est pas de juger Vista, uniquement de rapporter mon expérience très subjective avec ce nouvel environnement.

Notes

[1] Vu la licence imposée par Microsoft, je n'ai vraiment pas l'impression d'être chez moi mais chez eux !

[2] Une application de téléphonie IP disponible pour Mac et PC.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/2283

Haut de page