Réflexions

Quelques réflexions — sans jeu de mots — à propos de la question que je me pose depuis hier.

Vous avez été nombreux à commenter et argumenter en faveur de l'une ou de l'autre solution, quand ce n'était pas pour une troisième. Je dois vous avouer que je m'attendais un peu à cela ! Il faut que je reprenne ici ce que je disais dans un de mes commentaires :

Je fais essentiellement :

- pour 50% des photos qui nécessitent un cliché quasi immédiat, sans avoir le temps de peaufiner les réglages,
- pour 20% des photos en plein air qui souvent nécessitent soit un grand angle soit un zoom conséquent,
- pour 20% des photos en situation difficile, comme avec peu de lumière, la nuit, …
- pour 10% des macros en pleine lumière.

Et j'ai toujours mon appareil avec moi !

C'est le constat fait après un peu plus de deux ans avec mon Fujifilm Finepix F610 dont j'en ai tiré quelques belles photos. Ma volonté n'est pas de changer ma manière d'en faire, mais plutôt d'avoir — autant que possible — la possibilité de faire celles que j'ai regretté faute d'un zoom suffisant, d'un flash qui éclaire sans bruler la photo, etc. De plus j'aime avoir sous la main un appareil qui ne demande pas trop de manipulations avant de pouvoir appuyer sur le déclencheur.

Je shoote — ça fait pro hein ? — un peu à l'instinct, directement avec l'écran LCD (je ne crois pas avoir jamais utilisé le viseur du Fuji !). Je sais, c'est pas bien pour certain qui me diront qu'il faut, qu'il faut … je ne sais plus tellement il y a de choses à savoir et à faire avant d'appuyer sur le bouton. Je rêve d'un logiciel qui me montre l'effet de chaque réglage choisi, que ce soit l'ouverture, la vitesse, la balance des blancs, … Peut être qu'il existe, parce que ça reste très vague pour moi !

Ce soir j'ai les choix suivants :

  • Mon Finepix dans la poche et rien d'autre, ce qui est le plus facile. En plus je viens de recevoir une batterie toute neuve (il en consomme une par an environ) ce qui me permettra de faire quelques photos en Norvège la semaine prochaine.
  • Mon Finepix dans la poche et j'attends mi-2008 (au moins) pour acquérir un boitier reflex et les objectifs qui vont avec. C'est le plus économique pour m'équiper correctement, mais il faut que j'attende. Ne me dites pas qu'il faut apprendre à être patient car je le suis. Si je vous dis que ça fait dix ans que j'attends pour m'acheter une moto, vous me croyez ?
  • L'Olympus dans la poche (à condition d'avoir une poche un poil plus grande) et j'attends un an ou deux de plus pour acquérir un reflex, un Canon 400D qui aura baissé de prix par exemple. C'est de loin le moins économique mais certainement le plus agréable.
  • Un reflex d'occasion, à condition de changer de choix de boitier, et là j'avoue que mon peu de connaissance dans ce domaine me fait craindre de me faire avoir.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/2302

Haut de page