Balade dans Trondheim

Je profite de ce billet pour vous livrer mes premières impressions à chaud ! D'ailleurs j'ai chaud car j'avais prévu de quoi supporter un froid polaire norvégien et en fait, à force de marcher, je regrette de ne pas avoir emmené un short et des tongs ! Ne riez pas, j'ai vu un quidam équipé de la sorte à l'aéroport d'Oslo !

Vue depuis ma chambre

Trondheim - Norvège, printemps 2007 (clic pour zoomer).

Je ne vous parlerai pas d'Oslo dont je ne connais maintenant que son aéroport par contre j'ai passé plus de deux heures à me balader dans la ville de Trondheim et dans le port. Rapidement je pourrais dire que la plupart des habitations sont en bois, que les rues sont larges, plutôt propres et que curieusement ça ne sent pas la mer. Pourtant c'est bien un port de pêche avec ses entrepôts, ses chalutiers, etc. Au détour d'une rue j'ai parfois senti une odeur de bois brulé ou bien encore d'alcool à bruler, rien de plus.

Beaucoup de commerces dans le centre-ville où je me trouve, beaucoup de coffe bar (je ne suis pas sûr de l'ortographe) mais peu de gens installés à l'intérieur. Je ne sais pas si c'est parce qu'il est trop tôt ou trop tard, vu que je connais pas les habitudes des autochtones. Ou alors c'est une conséquence du coût exorbitant de l'alcool en Norvège ?

En ce moment on sent que la ville sort d'un long hiver, j'en veux pour preuve les quelques congères encore présents ici et là, mais la voirie travaille d'arrache-pied pour faire disparaitre la poussière qui s'est accumulée sous la neige et qui est apparue après la fonte. Il y a pas mal de circulation mais je n'ai pas entendu un seul klaxon ou rugissement de moteur. Ici les gens ont l'air de rouler calmement et la seule chose qu'on entends distinctement est le bruit caractéristique des pneus cloutés sur la chaussée.

J'ai croisé la cathédrale au détour d'une rue, et ce que je crois être la mairie (ou l'hôtel de ville), mais j'avoue avoir un peu de mal avec leurs inscriptions malgré mon anglais potable et mes quelques restes d'allemand. Pourtant ces trois langues ont une racine commune. C'est d'ailleurs assez troublant pour quelqu'un qui n'a pas l'habitude d'entendre de l'anglais car il m'a semblé en entendre souvent alors qu'il s'agit en fait de norvégien et il faut tendre l'oreille pour les différencier.

Demain matin je prends un bus qui va m'emmener à Røros où je dois travailler un peu entre deux séries de photos ! En fait j'espère avoir l'occasion de remplir (un peu) la carte mémoire de mon APN. Le voyage dure environ deux heures et demi et d'après ce que j'ai vu, on va prendre une route qui longe le lit d'une rivière. Ensuite je reste là-bas jusqu'à jeudi après-midi pour revenir à Trondheim.

PS : Je vais ouvrir dans la soirée une galerie intitulée Norvège 2007 où je vais mettre toutes les photos que j'ai faites ici.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/2309

Haut de page