Abstention

Une idée en réfléchissant au taux d'abstention assez encourageant au premier tour : Est-ce que le taux du deuxième ne sera pas l'exact opposé, à savoir un taux record dans l'autre sens ? En effet il n'y a pas d'extrême à contrer au deuxième tour, contrairement à 2002, ce qui peut suffire à ne pas motiver un certain nombre d'électeurs déçus du résultat du premier tour, qu'ils soient à gauche (plus à gauche que le PS, ce qui est assez facile à imaginer), à droite (plus à droite que l'UMP, ce qui est plutôt ardu vu les arguments de campagne entendus récemment) ou encore centristes — terme assez vague regroupant les plus à droite de la gauche, les plus à gauche de la droite et les quelques UDF purs et durs.

PS : J'ai vu passer dans les commentaires un appel en faveur de la prise en compte du vote blanc. J'ai observé attentivement les chiffres annoncés par le ministère de l'intérieur et il s'avère qu'il n'y a pas plus d'un et demi pourcent (1,5%) de votes blancs ou nuls, ce qui est très peu vu le nombre de votants. J'en conclus qu'il n'est pas utile de changer quoique ce soit de ce côté là.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/2337

Haut de page