L'archivage du SPAM va devenir obligatoire

Etonnant ce titre, non ? Et bien figurez-vous qu'un décret d'application de la LCEN en préparation va imposer (entre autre) aux éditeurs de site, dont je fais partie, la conservation intégrale des données recueillies pendant la consultation du site. Pris dans le sens littéral, ça revient à dire qu'il va falloir conserver l'intégralité du SPAM bien au chaud pendant un an. Vous imaginez le volume ? Les hébergeurs tels que Free et consorts vont devoir lacher la bride sur les tailles des bases de données[1].

Un petit calcul sur un coin de table :

  • 3 millions de pages consultées depuis un an
  • 15% attribuable au spam (la quasi totalité des rétroliens)
  • 340 octets par rétrolien

Ce qui nous donne un total de 153 Méga octets de données à conserver. Tout ça pour une base qui occupe dans mon cas moins de 8 Méga octets à ce jour. Est-il nécessaire de démontrer plus avant l'absurdité d'un tel règlement ?

Voilà l'article du Monde qui a motivé ce billet.

Notes

[1] Il me semble que Free commence à tiquer dès qu'une base dépasse les 20 Mo et je crois savoir que certains hébergeurs sont encore plus restrictifs à ce sujet.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/3102

Haut de page