Fair game

Il y a quelques jours je me trouvais dans le train qui m'emmenait vers le centre de la France pour y prendre quelques vacances. J'étais assis en face d'une petite fille d'environ dix ans accompagnée de sa mère. D'après leurs conversations, j'en ai déduit qu'elle allait en villégiature chez grand-mère.

Peu de temps après le départ, la petite fille a commencé à parler à sa mère des cadeaux qu'elle souhaitait avoir pour son futur anniversaire, en particulier cette console de jeu portable qui est trop cool ! Le modèle qu'elle espérait, une PSP, était bien sûr indispensable parce que sa copine Julie … et parce que son copain Damien … etc.

Je sentais bien la mère un peu réticente à l'idée de laisser une machine de ce genre dans les pattes d'une petite fille. D'ailleurs elle a commencé à argumenter que les jeux disponibles étaient plutôt destinés aux adultes et … Aussitôt sa fille lui a coupé la parole en lui rétorquant qu'au contraire, elle connaissait un jeu génial et a commencer à lui expliquer ce qu'il en était :

– Alors tu vois, à un moment, tu marches dans la rue et puis il y a une voiture au feu rouge qui attend.
– …
– Et puis par exemple, tu ouvres la portière, tu tire le bonhomme par terre et tu lui voles sa voiture.
– …???

Et comme ça elle a commenté avec force détail, les différentes actions possibles, en parlant de vols, de cambriolages, de courses poursuites et je crois bien de meurtres. Tout ça dans la bouche d'une ravissante petite fille aux cheveux blonds et bouclés à qui on aurait donné le bon Dieu sans confession (ou presque) ! À dix ans ! Le plus surprenant dans tout cela a été la réponse de sa mère :

– On verra, hein ? On verra !

Ces gamins là, ils vont jouer à quoi une fois majeurs ?

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/2339

Haut de page