Attractions

J'ai emmené mon fiston à Disneyland Paris dimanche dernier toute la journée et en suis revenu fourbu et énervé. Lui en est revenu fourbu et enchanté.

Énervé parce que la majorité des gens présents là bas ne font pas attention aux autres, vous bousculent sans s'excuser, vous écrasent les pieds — surtout celui où j'ai un doigt cassé, se placent devant les enfants et refusent de bouger pour laisser une vue dégagée aux plus petits pendant les parades[1], vous poussent dans les queues alors qu'il n'y a aucun espoir de la faire avancer plus vite de la sorte, …, la liste est longue. Je plains les employés contraints au sourire et à la bonne humeur face aux assauts de ces égoïstes.

Mon fiston n'a pas vu tout ça bien sûr, tout entier pris par la découverte de cet endroit construit sur mesure pour lui ! J'appréhendais qu'il soit effrayé par le train de la mine, une montagne russe assez rapide, et lui en redemandait une fois sorti ! Il avait fréquemment cette expression que l'on voit sur le visage des enfants émerveillés, une bouche grande ouverte et les yeux de hiboux. Je crois que je peux l'y ramener quand je veux …

Pour terminer, parce que je l'avais promis à Groumphy il y a bien longtemps (il va pouvoir rayer un des items de sa liste) :

Fiston mignon à Disneyland Paris

Disneyland Paris, juillet 2007 (photo non libre de droits).

Notes

[1] Une femme a qui quelqu'un a poliment demandé de se pousser un peu pour permettre à deux enfants mal placés de voir quelque chose a simplement répondu qu'elle était très bien là où elle se trouvait et qu'elle ne bougerait pas.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/2414

Haut de page