Les pourpres - I

L'index des billets écrits pour le jeu du sablier d'automne imaginé par Kozlika et mené par Samantdi et pour lequel j'ai tenté d'en faire les chapitres d'une seule et même nouvelle que j'ai appelée « Les pourpres » :

Et pour rappel voilà les amorces proposées depuis le 1er octobre 2007 et qui devaient être utilisées au début de chaque texte :

Lundi 1er :

On m'a prêté aujourd'hui un petit gadget avec lequel j'ai pu faire mumuse durant un peu plus d'une heure. Bien que je n'aie évidemment pas eu le temps de le détailler sous absolument toutes ses coutures, je dois reconnaître avoir pris pas mal de plaisir à le manipuler. …

[ Julien Mudry dans « Futur nouveau gadget ? » ]

Mardi 2 :

J'ai très longtemps habité près d'un pont SNCF, tout au nord de Paris. Un pont très noir, qui tremblait au passage des trains de marchandises, un pont que j'aimais. Comment pouvait-on aimer un tel amas de ferraille, lui trouver un quelconque charme ? Sans aucun doute, je devais être le seul dans ce cas. …

[ KA dans « Alexandre Trauner » ]

Mercredi 3 :

Je comprends ce que les gens disent. C’est pénible, je n’en ai pas l’habitude. Je déteste ça. Les gens parlent, j’entends sans avoir besoin d’écouter et je comprends. C’est infernal. J’ai l’impression de me mêler de ce qui ne me regarde pas. D’ailleurs ça ne m’intéresse pas, je ne veux pas savoir. …

[ Laure dans « C'est indécent » ]

Jeudi 4 :

Ce matin, entre Adler et Duhamel, l’immuable créneau de ma douche d’avant départ au boulot, agitant mes mains ensavonnées je fais tomber mon alliance. Je la remets aussitôt mais avec beaucoup de difficultés qui me seront l’occasion de plusieurs vagues d’interrogation lors des minutes et heures suivantes, du séchage aux rebutantes tâches journalières et néanmoins professionnelles. …

[ Aymeric dans « Pas très crédible » ]

Vendredi 5 :

Je n'ai plus l'habitude de travailler en entendant des sons humains autour de moi. …

[ Otir dans « Quelle saleté, celle-là! » ]

Samedi 6 :

Je n’ai pas de mot. C’est rare. Mais c’est ainsi. Ma colère est au-delà des mots. …

[ Akynou dans « Ma colère est au-delà des mots. » ]

Dimanche 7 :

Le bonheur vient-il de ces deux mots : la bonne heure ? Cela voudrait-il dire qu'il vient toujours à la bonne heure ? Le bonheur est-il ponctuel ? …

[ Luciole dans « A la bonne heure... » ]

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/2490

Haut de page