Transition

Il est un instant que je goûte et que j'apprécie particulièrement, celui où, après quelques pages lues à la lueur de ma petite lampe de chevet, mes pensées commencent à vagabonder et à se détacher complètement de la lecture du moment. C'est un instant qui ne dure pas, bien que je n'ai aucune notion du temps écoulé depuis le décrochage, cependant il ressemble à un long moment de liberté pure et entière. C'est extrêmement agréable, surtout au moment ou l'on s'en rend compte.

Depuis quelques semaines je me fait cette remarque juste au moment de revenir sur terre et j'en profite pour éteindre et me glisser loin sous les couvertures, bien au chaud. Le sommeil vient quasi instantanément. Alors chaque soir je reprends mon livre du moment, un que j'ai déjà relu maintes et maintes fois — heureusement car à faire comme ça il me serait difficile d'en suivre l'intrigue ne sachant jamais où j'ai abandonné le fil — et je me lance dans cette lecture qui m'emmènera à chaque fois ailleurs.

J'ai repris quelques pages lues dernièrement à la recherche de ce qui me fait dévier et n'y ai pourtant rien remarqué de particulier. Je suppose qu'un mot doit provoquer une association d'idée qui m'entraîne aussitôt vers une seconde et le voyage commence.

En attendant je ne sais si ce prélude m'est nécessaire mais je passe d'excellentes nuits !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/2588

Haut de page