Critiques

J'apprécie la critique, les critiques, qu'elles concernent la forme ou le fond, qu'elles concernent les images ou les textes, les idées ou les actes. Elles sont nécessaires pour faire vivre une œuvre, quelle qu'elle soit. Elles sont nécessaires à l'auteur pour évaluer ou apprécier l'impact de ce qu'il a proposé. Elles peuvent être nécessaires aux spectateurs pour éclairer leurs propres opinions.

Je publie ici des textes, des photos. Je les publie pour les montrer, pour qu'on les lise, pour qu'on les critique. Je ne le fais pas pour une simple satisfaction personnelle. Je partage depuis peu comme d'autres le font depuis longtemps. Que serais-je sans tous ces livres lus ? Que serais-je aujourd'hui sans toutes ces œuvres contemplées ? Que serais-je aujourd'hui sans ces émotions ressenties ? Je ne peux répondre, par contre j'ai l'intuition que je serais incomplet. Si j'apprenais un jour que nul n'est venu, que nul ne viendra plus, alors je fermerai cet endroit sans regrets. Par contre tant que je sais qu'au moins une personne me lit, qu'au moins une personne me voit à travers ce que je propose, alors je continuerai tant que j'aurai envie d'offrir.

On m'a reproché il y a peu, je cite, … d'usurper une stature pour laquelle je ne suis pas taillé …. Quelle stature ? Je n'ai jamais cherché à usurper quoi que ce soit. Au contraire, je doute dès que j'offre un texte, je doute dès que je montre une image. Usurper implique l'illégitimité, la fraude, la violence ou encore la ruse. Où est la fraude ? Où est la violence ou la ruse ? Mes textes ne plaisent pas ? Ils sont insipides ? Soit ! Ne lisez pas plus avant, évitez cet endroit, après tout l'univers réel ou virtuel offre suffisamment de choix. Tout ceci n'est qu'une question de goûts, de sentiments. Je ne prétends pas être universel, dans le sens de plaire à tous, et heureusement.

J'apprécie la critique, les critiques, tant qu'elles restent respectueuses des uns et des autres, tant qu'elles ne sont pas diffamatoires ni injurieuses. On a reproché il y a peu le temps passé derrière un écran, soit-disant au détriment de la vie réelle mais sans se poser la question de ce que vers quoi mène cet écran ! Il mène vers des personnes, elles aussi derrière leurs écrans et tout ce monde échange, propose et profite, juge et critique. L'écran n'est qu'un média, au même titre que les journaux, les tribunes ou la télévision. S'arrêter à la surface vitrée qui le compose est réducteur, c'est ignorer l'usage au profit de l'objet.

Je n'ai pas la prétention d'être un écrivain par contre j'ai la prétention de vouloir écrire des histoires parce que c'est mon plaisir et que c'est le plaisir de lire d'au moins une personne. Je n'ai pas la prétention d'être un Doisneau par contre j'ai la prétention de vouloir capturer des images parce que c'est aussi mon plaisir et que c'est le plaisir de contempler d'au moins une personne. Parfois, souvent, ce n'est pas la même personne et c'est toute la richesse de cet endroit. Ils forment la critique d'ici et je l'apprécie.

Alors à tous ceux qui laissent un commentaire, un avis, une critique ici, s'il vous plaît, faites le dans le respect des personnes et des idées, ni plus ni moins.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/2602

Haut de page