Fermer les yeux

Fermer les yeux, c'est agréable, c'est lâcher prise, c'est accepter de baisser la garde, c'est se plonger dans un autre univers, plutôt à l'intérieur même si on prête alors toute son attention avec les autres sens. Fermer les yeux, souvent nous le faisons, des milliers de fois par jour pour aussitôt les rouvrir, mais pas toujours. Fermer les yeux souvent nous le voulons pour nous échapper, pour éviter, pour se protéger.

J'observe souvent ceux qui ferment les yeux et qui les gardent comme ça. Dorment-ils ? À quoi pensent-ils ? Pensent-ils d'ailleurs ? Être à la merci, ne pas craindre, c'est étrange, c'est très éloigné de ce que je peux ressentir en public. Par contre, à l'abri, au chaud l'hiver ou au frais l'été, couché dans l'herbe ou dans mon hamac favori, j'adore.

Fermer les yeux pour la nuit qui vient. Fermer les yeux pour le repos qu'il promet. Fermer les yeux pour soulager un mal de tête ou une migraine. Fermer les yeux pour réfléchir. Fermer les yeux pour se relâcher, pour se détendre ou pour comprendre.

Repos fugace ou définitif comme le geste que nous faisons à celui qui vient de nous quitter. Fermer les yeux pour les rouvrir sur une autre aube, sur un autre paysage quand on voyage, pour la surprise du moment, pour la lumière autrement. Fermer les yeux pour sentir la chaleur du soleil, fermer les yeux puis les rouvrir pour être ébloui, pour voir différemment.

Fermer les yeux sur les petits travers, sur nos petites vicissitudes, sur nos routines et sur nos lassitudes. Mais ne pas fermer les yeux sur ce qui nous parait important, jamais. Ouvrir les yeux sur les autres, ouvrir les yeux sur la vie autour de nous, sur nos bonheurs, fermer les yeux pour profiter des autres sens, mais les rouvrir pour regarder droit dans les yeux. La confiance passe par là, pas ailleurs, d'ailleurs vous l'avez tous vu la petite lueur, là, au fond du regard. La lueur qui ne ment pas.

Ouvrir les yeux après les avoir fermés, signe que nous sommes vivants.

Ajouter un commentaire

Les champs suivis d'un * sont obligatoires

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/2618

Haut de page