Le cimetière des chaînes

Très régulièrement je vois passer dans mon agrégateur tel ou tel billet en réponse à une sollicitation d’une des chaînes en circulation sur le Net. Que ce soit la sixième image du sixième dossier, etc ou bien encore décrire jour après jour pendant un mois ses petits travers et que sais-je encore, j’ai perdu le compte depuis que je traîne mes guêtres sur internet. J’ai tout de même remarqué avec amusement qu’il y a un nombre croissant de ces billets qui, au lieu de désigner le ou les suivants, préfèrent laisser le libre choix à ceux qui passeraient par là.

Combien ont été repris ? Je suis quasiment sûr qu’il n’y en a qu’une infime fraction si j’en juge à la remarque que je me fais souvent et qui me fait dire que si l’auteur n’a pas jugé bon de me désigner alors je ne suis pas concerné. C’est biaisé, complètement subjectif, mais je pense que je ne suis pas le seul à réagir ainsi. Que deviennent ces chaînes dans ce cas ? Toutes ces petites branches qui meurent sans avoir été reprises. Existe-t-il un cimetière des chaînes où viendraient s’échouer ces dernières contributions. Pourquoi ne pas finir en désignant comme suivant une nécropole dans laquelle on pourrait, avec un peu de recherche, retracer sa vie et remonter pourquoi pas jusqu’à son origine.

Dites-moi ce que vous pensez de cette idée et reprenez-là chez vous, et pour être sûr d’obtenir des réponses je désigne chaque lecteur de ce billet pour la reprise de cette chaîne. \o/

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/3211

Haut de page