L'association Dotclear : C'est officiel

Vous vous souvenez, il y a de ça presque deux mois, j’annonçais lors de la publication de quelques photos prises pendant la dernière install-party de Dotclear que nous avions profité de l’occasion pour signer les statuts de la future association Dotclear.

Dotclear Install-Party

Eh bien c’est dorénavant officiel et ce depuis quelques semaines comme vous pouvez le constater ci-dessous.

Extrait du J.O. du 11 juillet 2009[1] :

No d’annonce : 1464 Paru le : 11/07/2009

Association : DOTCLEAR.

Identification WALDEC : W751200595

No de parution : 20090028 Département (Région) : Paris (Île-de-France)

Lieu parution : Déclaration à la préfecture de police. Type d’annonce : ASSOCIATION/CREATION

Déclaration à la préfecture de police. DOTCLEAR. Objet : supporter et favoriser le développement et la maintenance du logiciel dotclear, encourager, accompagner sa diffusion, rassembler et partager des ressources à destination des utilisateurs de dotclear. Siège social : 59, avenue d’Ivry, 75013 Paris. Courriel : asso@dotclear.org. Site Internet : http://fr.dotclear.ORG. Date de la déclaration : 23 juin 2009.

La joyeuse assemblée qui a donné naissance à cette future légende était composée de :

  • Xave, sa seigneurerie toute neuve qu’on a et qui est un poil moins dictateur que l’ancien — on a d’ailleurs gardé le précédent sous le coude, au cas où et parce qu’il le vaut bien ! —, et qui vient tout juste d’en clamer la naissance sur le blog officiel de Dotclear pour vous encourager à nous soutenir.
  • Dame Kozlika qui usera de ses potions et de ses philtres — certains de ses grimoires sont renommés jusque dans les terres australes —, qui surveillera la bonne tenue du verbe et des mots de nos discours et bien entendu, et ce n’est pas le moindre, veillera à la confection de son excellentissime clafoutis que peu de gens ont eu l’honneur de déguster à ce jour — certains privilèges ont la vie dure.
  • Amalgame qui gardera un œil et l’autre sur son trousseau de clé qui donne accès à la salle des coffres — je crois savoir qu’il a quelques relations suffisamment bien placées pour dissuader quiconque d’envisager de le détrousser.
  • Lomalarch qui va lever le sel et la gabelle pour remplir d’or et de ducats sonnants et trébuchants la salle aux trésors. Il a le verbe haut et le rire sonore, d’aucun reconnaitront de loin son arrivée !
  • Votre serviteur qui va s’employer à vous raconter par le menu et illustrer de savante façon les grandes aventures de cette fameuse troupe.

Un sacré bout de chemin parcouru pour moi depuis le 12 octobre 2004, jour où j’ai publié mon premier billet avec Dotclear après l’avoir installé en lieu et place d’un forum que j’avais détourné quelques années auparavant afin de publier régulièrement des petites notes de jeu. J’ai pas mal secoué la première version, y avait développé quelques plugins dont je reste assez fiers aujourd’hui, porté quelques thèmes qui ont eu du succès et finalement passé pas mal de temps à décortiquer, expliquer sur le forum ce que j’avais découvert ou compris auparavant. Migration vers la version suivante, en devenant au passage modérateur sur le forum puis membre de l’équipe[2] — certains l’appellent plutôt bazar — et enfin secrétaire de cette nouvelle association. Moi je dis que je suis pas peu fier de ça !

Et puis surtout il y a tout le reste, d’abord tout le reste. Les copains, les amis, les discussions enflammées, les rebondissements dans les vies des uns et des autres, les rencontres pour de vrai avec chacun, les petites bouffes ou les grands verres partagés ici et là, ça vaut tout le reste moi je dis et pourvu que ça dure, j’adore ça !

Ah oui, j’oubliais un détail ! Depuis hier, Dotclear a 6 ans ! Maintenant, yapuka faire sauter les bouchons \o/

Notes

[1] Reproduit tel que publié sans modifications ni omissions.

[2] Je ne suis d’ailleurs pas bien sûr de l’ordre mais ça n’a en fait pas d’importance.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/3455

Haut de page