Le froid et le chaud

Une année qui s’achève et que je terminerai encore une fois dans le Sud, chez des amis, là ou le froid est beaucoup moins froid que dans le Nord[1], là ou le chaud est aussi chaud que dans le cœur des amis du Nord, de l’Ouest et de l’Est. Ma vie change doucement, ou plutôt je m’installe dans ma nouvelle vie, celle qui me convient mieux dorénavant. J’apprends à profiter — dans le bon sens du terme, c’est-à-dire à y prendre du plaisir[2] — des gens que je côtoie régulièrement ou de temps en temps.

J’ai eu des périodes pénibles et d’autres moins depuis le début de cette année. J’ai eu quelques grands bonheurs aussi, souvent du temps passé avec autrui. Je me faisais cette réflexion ce matin alors que nous discutions chez une amie autour d’un joli brunch, que j’étais heureux d’être là, au milieu de tous, de faire partie de ça, de ne pas m’en sentir un peu étranger comme je l’ai ressenti souvent dans le passé.

Froid

Côté blog, l’envie d’écrire des histoires revient, peu à peu, mais pas encore au niveau de ce que je faisais il y a quelques années où j’y passais le plus clair de mon esprit. Côté photo je continue mes explorations avec ce nouvel appareil qui m’accompagne depuis six mois. J’ai encore beaucoup d’envies et de domaines à explorer de ce côté. Le rythme de publication des photos s’accélère. J’en suis même à me demander si je ne vais pas passer à deux photos par jour au lieu d’une — j’ai déjà une photo programmée par jour jusqu’à début juin.

Côté geek, j’ai toujours une petite liste de projet sous le coude, dont un proof of concept à illustrer. Reste simplement à avoir l’envie et le temps au même moment d’en mettre un sur l’établi. Quelques billets encore à écrire ou à terminer pour les plus ou moins grands débutants utilisateurs de Dotclear. Des idées de futurs thèmes qui devront germer dans l’année qui s’annonce — j’ai quasiment changé de thème ici une fois par an, comme en témoigne la page des archives — car il me semble probable que je me lasse de l’actuel d’ici là.

Côté Dotclear, il y aura probablement quelques install-parties à organiser et à animer dans les mois qui viennent, une première assemblée générale de la toute neuve association à préparer, et sûrement de nouvelles versions de notre moteur de blog préféré.

Chaud

L’année a souvent été à l’image de ces deux robinets, froid et chaud, et le temps passé était un savant (ou hasardeux) mélange entre les deux. Et finalement j’aimerais bien pouvoir faire autant l’an prochain que ce que j’ai pu accomplir cette année, même si parfois en trainant un peu les pieds — je ne compte plus le nombre de fois où il a fallu que je me botte l’arrière-train pour avancer.

S’il fallait retenir une phrase, je pense que ce serait celle-ci : « C’est drôlement bien les blogs ! ». C’est drôlement bien parce que, parce que les gens qui sont derrière et dedans, parce que les échanges qui vont avec, parce que les rencontres inattendues, parce que les amis qui donnent de leurs nouvelles, parce que … parce que !

Notes

[1] Et où j’ai accessoirement trouvé la parka qui me protègera des prochains frimas et autres gelées à venir du grand Nord.

[2] Certaines mauvaises langues voudraient pourtant faire accroire un autre sens, plus vilain.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/4305

Haut de page