On efface rien et on continue !

C’est à peu près le mot d’ordre qui (me) convient pour l’année qui commence et la photo qui accompagnera ce billet tout au long de la journée illustre bien cela. Une nouvelle année est mise à l’eau, il n’y a plus qu’à barrer ferme, tenir bon les voiles pour aller là où l’on souhaite, même si parfois il faut tirer quelques bords qui donnent l’impression de faire demi-tour. Finalement on arrivera au bout ! Hissez haut !

J’ai encore cinquante zilliard de photos à trier pour en sélectionner quelques unes à publier ici et ailleurs. J’ai encore cinquante zillion d’idées à mettre en chantier pour en publier quelques unes ici et peut-être ailleurs. J’ai encore cinquante bises à faire (au moins) à tous ceux à qui je n’ai pas encore souhaité la bonne année. Ça va être un feu d’artifice de poutous baveux au prochain Paris-Carnet !

J’ai l’impression que les gens autour de moi sont visiblement plus heureux qu’il y a un an et ça spa mal du tout je dirais ! Continuez, j’aime bien ça :-)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/4307

Haut de page