Paris-Carnet - Édition avril 2010

Peu de monde pour la mensuelle réunion de la blogosphère francilienne. Quelques défections dues à des contraintes personnelles, probablement un peu plus à cause de la grève qui a débuté ce mercredi dans les transports en communs ce qui va rendre ce Paris-Carnet très recentré autour des quelques parisiens et d’un ou deux courageux qui sont venus de loin et qui le fréquentent assidument ; et bien sûr l’essoufflement constaté depuis que Laurent est parti de l’autre côté de la mare aux canards — j’en profite pour signaler ici la création de son nouveau carnet exclusivement dédié à la mer et qui m’enchante déjà, cet homme a un don pour raconter l’histoire des bateaux. Bladsurb me le faisait remarquer hier, toutes les tables de pédéblogueurs ont disparu ! Ça confirme l’impression que j’avais depuis quelques mois.

Penchant

Il n’y avait, au plus fort de la soirée — en tout cas pendant le temps où j’y étais — que 3 tables occupées par les quidams du Paris-Carnet. C’est peu. Je me souviens de sessions où on avait du mal à circuler entre les tables pour aller discuter avec l’un ou l’autre, et que le trottoir était tout aussi encombré de fumeurs. Ça sent la fin d’une époque, à moins que les beaux jours et pourquoi pas un autre endroit vienne redonner un peu d’allant à ce rendez-vous ? Je me demande d’ailleurs si on ne tiendrait pas tous sur la terrasse du O’Cantina !

Peu de photos également, par manque de sujets nouveaux dans cet endroit devenu très familier avec le temps et dont le décor qui, même si Hadrien l’améliore mois après mois, ne varie que doucement. Peu de monde implique peu de portraits à part celui du patron en train d’écrire consciencieusement sur la porte de son établissement un texte que j’avais du mal à déchiffrer d’où j’étais assis — j’avoue avoir oublié de le lire en partant, pressé de rentrer au chaud sous la couette.

L’album des quelques photos est visible par ici, ou encore par (dont je préfère la présentation).

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/4729

Haut de page