Refondre, un osselet à la fois

Vous vous souvenez lorsque je vous contais par le menu le cours de nos travaux au sujet de la refonte de l’administration de Dotclear. C’était il y a cinq mois, en décembre dernier. J’avais commencé mon récit par :

Finalement refondre l’administration de Dotclear n’est pas une mince affaire ! Je vous passe les engueulades mémorables dont je ne me souviens plus, les phases de traductions entre le haut-klingon et l’ergopathe de service, quand ce ne sont pas les mots d’oiseaux qui volent de ci de là, parfois en rangs serrés, on dirait une migration par moment !

Et puis une chose après l’autre, une nouvelle version la 2.2.3 est sortie début avril, le premier car nous avons énormément beaucoup le sens de l’humour, qui n’apportait rien de plus en terme d’administration qu’auparavant. Le petit cours des choses a repris et nous vaquions chacun à nos développements respectifs, souvent pas ceux qui concernaient Dotclear, ou alors de loin lorsque mi-avril nous avons eu une discussion au sein de l’équipe au sujet du Big chantier dans lequel nous étions depuis que l’idée nous avait pris de nous occuper de l’ergonomie et de l’accessibilité de l’administration de Dotclear. Cette discussion nous a amenés à vous préparer la release du 13 mai[1].

Voilà maintenant la dernière version sortie, la 2.3 — il fallait bien un changement de version majeur pour ça —, avec une interface bien rafraîchie et quelques facilités pour les utilisateurs. Ça ressemble désormais à ça chez moi :

Tableau de bord

En reprenant mes notes de ces derniers mois, j’ai retrouvé une phrase qui avait fait tilt à l’époque :

Parmi les manques, j’ai relevé plus spécialement :
- l’impossibilité d’agencer son administration comme on le souhaite (raccourcis, menu de gauche, …)

C’était lorsque j’avais parcouru le résultat de l’enquête ergo menée par Gautier. Cette fonctionnalité qui manquait était également un des principals griefs que je faisais au tableau de bord. En effet j’utilise beaucoup de médias — quand je dis beaucoup c’est plusieurs milliers — et je n’avais pas accès à ça aisément :

Mes favoris

J’exagère un peu quand je dis pas aisément, vu qu’il faut tout au plus deux clics pour l’atteindre — et seulement si le menu est fermé, ce qui est souvent le cas chez moi —, ce gestionnaire de média[2]. Mais bon, de deux clics en deux clics, vous finissez votre carrière perclus de TMS et autres rhumatismes. Et partant de ça j’ai annoncé mi-avril que j’étais en mesure de développer un plugin qui permettrait de gérer ses propres favoris. On en a discuté et puis finalement on a décidé que ce chantier de refonte ergonomique serait mené autrement.

Du coup, cette gestion de favori a été intégrée directement au cœur de l’application, l’aspect général de l’administration a été revu — c’est susceptible de changer encore dans le futur car il reste encore pas mal à faire de ce point de vue —, un début de mise en accessibilité a été enclenché sur les formulaires (d’ailleurs de nouvelles options sont apparues pour offrir des réglages plus appropriés en fonction des cas d’usage), etc.

Dorénavant et pour autant que nous puissions suivre ce nouveau rythme, nous allons délivrer petit à petit les développements et autres avancées produites par le chantier. La récente version 2.3 en est le premier pas, d’autres suivront, et nous espérons à un rythme suffisamment rapide — genre une fois par trimestre, hors aléas bien sûr — pour que vous puissiez en bénéficier aussi vite que possible.

Comme vous avez peut-être pu le lire ailleurs, nous en avons profité pour tester un nouveau système de gestion de version et depuis fin avril le rythme des échanges entre les membres de l’équipe a particulièrement augmenté. On est passé de quelques mails par semaine (genre une demi-douzaine) à plus de cinq cent. Pas toujours facile de suivre le fil dans ce cas, surtout si on a l’heur de s’absenter une demi-journée ou plus !

La bonne L’excellente nouvelle dans tout ça est que ça a redonné du peps, de l’envie, et une dynamique qu’on avait pas vu depuis pas mal de temps, et ça c’est rudement pourquoi la raison qu’on est vachement fiers d’être dans ce bazar là !

Notes

[1] Je triche un peu puisqu’elle n’était disponible que quelques jours plus tard, mais le 13 a une signification particulière pour quelques uns d’entre nous dans l’équipe, donc on gardera le 13.

[2] Et puis franchement, avoir sur le tableau de bord accès aux paramètres du blog et à vos préférences utilisateur alors qu’on s’en sert qu’une fois l’an et pas à des fonctionnalités beaucoup plus usitées comme le gestionnaire de média, ça m’avait toujours paru un peu étrange.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/7048

Haut de page