À la recherche de l'octet perdu

Je me souviens, alors que je faisais mes premières armes de développeur sur mon PC flambant neuf de l’époque, un vénérable IBM-PC qui possédait 640 K de mémoire (oui oui je parle bien de Ko) et deux lecteurs de disquette (les disques durs étaient hors de prix à l’époque) et qui m’avait coûté six mois de salaire, que j’étais sans arrêt en train de chercher comment optimiser mon code et mes données.

Faire tenir plusieurs informations dans un seul octet, en jouant du shift et des masques, était pratique courante quand l’octet de mémoire était rare. En effet pourquoi utiliser les 8 bits d’un octet pour stocker une valeur booléenne qui ne peut valoir que 0 ou 1 ? Alors on combinait les données dans des octets et on gagnait petit à petit la place suffisante pour y insérer encore plus d’information.

C’était au début des années 80 et ça a duré une bonne décennie. Puis ça a évolué, le coût de la mémoire a baissé, les ordinateurs calculaient plus vite, adressaient une plus grande plage de mémoire, etc. Alors on a oublié ces techniques d’optimisation, surtout que les compilateurs se sont développés et ont commencé à prendre en charge cette partie là.

Aujourd’hui, nos applications qui tournent sur nos ordinateurs ont des tailles plus que conséquentes. Ça se compte désormais en méga-octets (milliards d’octets). Il est par contre un domaine où nous recommençons à compter les octets, parce que les ressources sont telles qu’elles imposent cette gymnastique : Internet. Le Web en particulier. On optimise les CSS, les images, les pages, les sites pour gagner des octets. Parce que la bande passante, à l’image de la RAM disponible à l’époque, n’est pas large et généreuse (sauf pour quelques technologiquement privilégiés).

C’est curieux de voir que finalement c’est un cycle qui recommence. Et puis dans vingt ans ? La bande passante et les réseaux (optiques probablement) seront tels qu’on pourra consommer sans compter ? Quel sera alors le dispositif qui limitera notre consommation ? Qu’est-ce qui nous poussera à optimiser nos développements du moment ? L’énergie ?

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/7204

Haut de page