Antispam et rétrolien : Fair Trackbacks m’a tuer

Parmi les filtres antispam de Dotclear figure en bonne place Fair Trackbacks qui vérifie que la source du rétrolien possède un lien vers le billet. Concrètement ça veut dire quoi ? Tout simplement que si je tente de faire un trackback (rétrolien en français) vers un billet d’un autre blog mais que je ne cite pas l’URL de ce billet dans le mien alors ma tentative sera vouée à l’échec.

Pour moi c’est une hérésie ! Pourquoi devrais-je citer tous les billets sur lesquels je souhaite faire des rétroliens ? Faut-il, lorsque je découvre un nouveau billet que complète le mien, retourner dans mes propos, ajouter un lien vers le billet à rétrolier — bien évidemment en mettant ça en forme quelque part et ce n’est pas toujours évident —, sauvegarder mon billet pour ensuite seulement faire le rétrolien ?

Le principe du rétrolien est d’offrir au visiteur l’occasion de naviguer de billet en billet, de blog en blog. C’est une méthode assez simple de créer du lien, un fil conducteur sur un sujet précis. Avec ce filtre ça devient très compliqué et passablement décourageant de le faire. Ça tue au lieu de filtrer.

Ça fait très longtemps que ce filtre est désactivé chez moi et les autres filtres présents suffisent très largement à écarter le bon grain de l’ivraie, croyez-moi[1].

Encore aujourd’hui, j’ai trouvé un nouveau billet qui causait de l’anniversaire de Dotclear et j’ai souhaité le rétrolier. Résultat : une belle erreur et je me suis arrêté là pour écrire finalement le billet que vous êtes en train de lire.

Certes on voit de moins en moins de rétroliens. On voit de moins en moins de commentaires sur les blogs. On voit de moins en moins de billets sur ceux-ci. Alors pourquoi freiner encore plus la dissémination de liens entre eux ? Personnellement j’aime bien Twitter pour bavarder et échanger, j’explore Google+ mais je ne suis pas encore convaincu — c’est trop versatile pour le contenu de ce que je pourrais y mettre —, mais j’ai bien l’intention de continuer à publier ici, commenter ici et ailleurs et rétrolier autant que faire se peut partout !

Alors à moins que vous n’ayez une raison sérieuse et argumentée, désactivez maintenant ce filtre assassin !

Notes

[1] J’ai ma dose quotidienne de spam anglophone et régulièrement celui en provenance de nina. Quasiment aucun ne passe à travers les mailles de l’antispam.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/7208

Haut de page