Coefficient de Hofstadter

Il existe une loi, énoncée par un certain Douglas Hofstadter, qui dit que :

Ça prend toujours plus de temps qu’on croit, même en prenant en compte la loi de Hofstadter.

Vous aurez noté au passage que c’est un bel exemple de récursivité et qui, à mon avis éclairé de plusieurs décennies de plannings et de prévisions à l’arrache en tout genre, a une forme asymptotique. En arrondissant, j’ai calculé ce que j’appelle mon coefficient de Hofstadter, H, qui me permet d’ajuster mes annonces de temps de travail assez précisément.

Pour ce faire, et depuis longtemps, j’ai estimé au plus près le temps nécessaire à la tâche qui m’était confiée et j’ai ensuite observé le retard pris (en moyenne) sur le travail et finalement j’en ai déduit mon coefficient H personnel : 1,5[1].

Le fait d’avoir connaissance de ce coefficient me simplifie grandement la vie, surtout la professionnelle, où, lorsqu’on me demande une durée prévisible pour un projet, je n’ai qu’à estimer au plus près de ce que j’estime nécessaire pour finir le travail, sans me préoccuper aucunement des possibles aléas, et j’applique ensuite mon coefficient de Hofstadter à la valeur estimée.

Ça a marché dans la quasi totalité des cas — il y a toujours des exceptions aux règles — et ça me permet d’être plutôt fiable vis-à-vis de mes interlocuteurs.

Et vous, connaissez-vous votre coefficient de Hofstadter ?

Notes

[1] Je précise que ce coefficient ne fonctionne que parce que je travaille quasiment seul et je suppose qu’il en va autrement en équipe. Cela dit, on peut peut-être calculer un coefficient de Hofstadter de l’équipe à partir des coefficients individuels ?

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/7295

Haut de page