L'île aux fleurs

Vous connaissez ce petit court-métrage, intitulé « L’île aux fleurs » ?

Si non, prenez le temps de le visionner, il dure environ 11 minutes, c’est assez édifiant.

Et pendant ce temps là, le tout nouveau Sénat basculé vers la gauche du paysage politique a très fièrement voté en groupe contre la suppression du vote de groupe. Évidemment sénateurs PS et UMP ont voté pareil, hein ? Quand il s’agit de préserver les pratiques, fussent-elles contraire à la constitution ! Voyez ce qu’en dit, en beaucoup mieux que moi, Éric Daspet ce matin.

Et pendant ce temps là, et depuis qu’il a été sélectionné comme candidat unique du PS à la prochaine présidentielle, François Hollande se démarque des verts avec lesquels le PS avait, il me semble, passé quelques accords et fini par trouver une voix assez concordante, ce qui était encourageant. Il se démarque aussi, tant qu’à faire, du programme que le PS avait patiemment constitué pour offrir un socle solide au futur candidat. Bref, l’attitude que je ressens ne me plaît pas du tout et je me demande si ça ne va finalement pas lui jouer un tour, le moment venu ! Pas sûr, dans ces conditions, que je vote utile dès le premier tour.

Autant j’étais enthousiaste à l’idée de faire changer de bord la future équipe au pouvoir, autant j’ai de plus en plus de doutes sur ce que fera réellement la prochaine. J’ai plus l’impression d’un parcours d’un homme vers le poste suprême que celui d’une idée, en gros à peu près les mêmes ressorts que ceux qui ont conduit celui qui s’y trouve aujourd’hui !

On a essayé pas mal de chose pour faire tourner une démocratie et tant qu’à faire, soyons utopistes, je verrai d’un assez bon œil une nouvelle forme d’investiture (quel que soit le poste et la fonction, à tout le moins pour les « assemblées ») qui consisterait à tirer au sort celui ou celle qui y sera propulsé pour un mandat non renouvelable. En prenant soin, bien sûr, d’interdire toute forme de lien entre la dite fonction et les intérêts personnel du tiré au sort. Si ça se trouve ça pourrait donner des résultats intéressants. Et puis si ça ne marche pas eh bien on passerait à autre chose, ne soyons pas sectaires.

« Le hasard fait bien les choses » dit un dicton populaire, alors pourquoi pas un Sénat et une Assemblée tirée au sort parmi les personnes en capacité de voter en France ? Il y a forcément des détails à régler, beaucoup, mais pourquoi pas ? Après tout, on confie bien le jugement des affaires les plus graves à un jury populaire, c’est bien qu’on lui fait confiance, de manière collective. Idem pourquoi pas pour le conseil municipal, hop, tirage au sort parmi les habitants habituels de la commune, gens du voyage compris pourvu qu’il soient domiciliés localement.

Sinon, entre autres choses sorties aujourd’hui, on apprend que les gardiens d’immeuble peuvent dorénavant s’équiper de tonfa et de bombes lacrymo ! Z’avez intérêt à bien gonfler l’enveloppe des étrennes, cette année, sinon gare aux bosses et aux yeux ! Je me demande dans combien de temps on en arrivera aux milices privées et armées, à ce train là …

Pour finir sur du très futile, j’ai un retard abracadantesque sur la publication de mes photos ! J’en ai plusieurs dizaines en attente et encore autant sur ma carte dans le boîtier. Cela dit, j’ai en tête une idée — qui m’a été soufflée il y a quelque temps dans le creux de l’oreille — qui me plaît assez. Stay tuned comme disent nos amis anglophones…

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/7378

Haut de page