Swap

Il y a un peu plus de 2 ans et demi je m’engageais chez SFR avec un Forfait Illimythics 3G+ Full Internet 2H qui me coûte encore aujourd’hui pas loin de 56€ par mois. Certes c’était avec un magnifique iPhone 3Gs qui m’a accompagné longtemps et qui fonctionne encore fort bien, mais ça fait tout de même une belle somme sortie tout les mois pour une consommation d’environ 2 heures de téléphonie voix (comme on dit), plusieurs dizaines de SMS, mais jamais plus d’une cinquantaine je pense, bien que je ne les ai jamais compté vu que c’était illimité et pas loin d’un Giga-octets de data, toujours en consommation mensuelle, parfois un peu plus, parfois moins.

Depuis le 9 septembre 2011, je reçois régulièrement des appels de mon opérateur pour me faire bénéficier d’offres spéciales, bonus sur la facture, augmentation du temps de forfait, etc, etc. Sachant l’arrivée prochaine de Free sur le secteur je les ai à chaque fois poliment mais fermement refusées arguant d’une attente des futurs tarifs du trublion dont j’use déjà le réseau, via une Box interposée, pour l’accès à Internet et au téléphone à la maison.

Hier j’ai visionné la conférence de X. Niel, french avatar de S. Jobs, et je découvre comme beaucoup de personnes connectées leurs nouvelles propositions. 19,99€ le tout illimité, 16,99€ pour les abonnés Freebox comme moi, 2€ pour un forfait basique voix et SMS, 0€ pour les abonnés Freebox. Mazette, ça fait vraiment une grosse différence.

Ma décision était prise avant la fin de la conférence, ayant juste tiqué quand ils ont annoncé que les tarifs ne seraient valables que pour les 3 premiers millions d’abonnés, sans me rendre compte que ça laissait tout de même un peu de marge. Ce n’est que dans la journée, finalement, que j’ai pu souscrire à l’offre choisie, après quelques déboires de serveur — ils avaient visiblement sous-estimé la montée en charge — et de bugs corrigés quasiment en temps réel.

D’un point de vue purement économique, ça fait plus de quarante euros économisés tous les mois, ce qui est tout de même assez considérable. De plus, le forfait inclut un fair use de 3Go, ce qui est largement supérieur à ce qu’offre actuellement mon opérateur et je vais pouvoir utiliser mon iPhone comme modem 3G et y connecter mon mac — c’est inclut dans le forfait Free — alors que ça me couterait 29,90€ de plus tous les mois si jamais je voulais avoir cette option chez mon opérateur actuel. Je ne fais même pas le calcul de ce que ça aurait pu me coûter depuis deux ans et plus, en tout cas largement plus du prix d’un iPhone 4s tout neuf !

L’offre de Free mobile a aussi des inconvénients, surtout dès qu’on passe de l’autre côté de la frontière, car les tarifs de roaming sont sensiblement (voire très largement) plus élevés qu’avec les opérateurs classiques (Orange, SFR et Bouygues Télécom). Il faudra faire attention dans ces cas-là, mais j’avoue que ça ne m’arrive que très rarement et que je peux souvent, pendant mes déplacements à l’étranger, utiliser une connexion WiFi pour relever les mails et autres usages internet. Donc je couperai le mode Data à l'étranger qui est une option débrayable sur l’iPhone and that’s it !!!. Il sera également possible de verrouiller le forfait pour ne pas consommer au-delà de ce qui y est prévu et inclut. Pas de mauvaise surprise dans ce cas là.

Pour conclure, je ne risque pas grand chose à tester la chose pendant quelques mois vu que la souscription est sans engagement (à part un délai de 10 jours de préavis il me semble) et ne comporte aucun frais de résiliation. Si jamais je trouvais mieux ailleurs je pourrais tout à fait basculer sans craindre pour mes finances. D’autre part, il s’avère que je pourrais aussi prendre un forfait pour mon minot, celui à 2€, qui est sans aucun doute très bien taillé pour son usage, ce qui là aussi sera sans impact important sur mon porte-monnaie.

Il est plus que probable que les autres opérateurs vont baisser leurs prix, assez rapidement, peut-être pas autant en arguant d’une qualité de service supérieure, ce qui est peut-être le cas — cela dit j’ai le souvenir d’avoir tenté en vain d’appeler la hotline SFR depuis la suisse sans aucun succès, visiblement je n’avais pas du employer la bonne méthode — et je sais que le SAV de Free ne s’est pas toujours montré exemplaire dans le passé, mais c’est (pour l’instant) de l’histoire ancienne.

J’attends de voir comment va se passer la transition (le swap en anglais, d’où le titre de ce billet) sachant que j’ai demandé (poliment) la portabilité de mon numéro et que vous devriez donc même pas vous en apercevoir ! Mémo pour ce jour-là : penser à enregistrer un message personnalisé pour le répondeur !

To be continued…

Ajouter un commentaire

Comments can be formatted using the Markdown syntax.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/7403

Haut de page