Paris-Carnet 103e édition

Nouvelle édition du Paris-Carnet, toujours au Quigley’s Point près de l’église où en ce moment est servie la soupe populaire. On s’est fait la réflexion, en passant devant eux, qu’il n’y avait pas beaucoup de SDF dans la file d’attente. Des jeunes, des plus vieux, qui ont l’air d’avoir un boulot pour certain, mais peut-être pas assez rémunérateur pour payer les factures, avoir un toit et se nourrir. L’homme que j’ai observé plus attentivement et qui tenait d’une main un cartable noir, n’avait pas vraiment l’air à sa place. C’est terrible je trouve…

La main amoureuse

J’ai hésité à prendre une photo et puis je me suis ravisé… Par contre je me suis (un peu) rattrapé à l’intérieur avec les copains et les quelques photos potables sont visibles sur ma galerie Flickr (ou Fluidr).

Pas mal de causettes, avec les uns et les autres, formant des sortes bulles qui englobaient plus ou moins de monde en fonction des sujets et des affinités. Et puis je suis reparti avec une BD introuvable de nos jours que je vais lire tranquillement pendant le mois qui vient pour la rapporter à sa propriétaire qui m’a fait le grand plaisir de me la prêter. J’avais retrouvé le nom de cette BD dont il me restait quelques souvenirs de lecture d’ado grâce à l’ami Twitter et je me souviens maintenant que c’était dans Pilote que j’avais eu le plaisir de parcourir quelques planches des « Mange-bitume ».

Côté organisation on va réactiver le club des vieux cons pour tester un autre endroit, quelque part dans le Marais — espérons avant le prochain Paris-Carnet —, histoire de changer un peu du menu, assez pauvre et somme toute pas très fameux, du lieu actuel.

La suite à la prochaine édition…

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/7429

Haut de page