Air-Absurdistan

J’ai appris hier qu’un billet aller-retour non utilisé à l’aller pouvait provoquer le paiement de frais de réémission — je n’ai pas du tout compris de quoi il s’agissait — pour le vol retour chez Air-France. Étrange, vous ne trouvez pas ?

Vous avez coûté moins cher à la compagnie puisque sans vous et vos bagages l’avion aura consommé moins de kérosène à l’aller et ils vous le font payer ! Pour un vol moyen-courrier ça coûte 75€ de plus.

J’avais une fois regardé le prix d’un billet Paris-Quimper, histoire de me faire une idée. L’aller simple coûte, en tarif économique (sic), environ 350€ tout compris. Si vous prenez un aller-retour, ça vous coûtera, tout compris, 220€ environ. Si on ajoute les frais sus-mentionnés on arrive à une facture de 295€, soit encore 55€ de moins que le billet simple.

Hallucinant comme modèle !

Pour résumer : un aller-retour utilisé complètement coûte moins cher qu’un aller-retour utilisé à moitié lui même moins cher qu’un aller-simple, alors que les consommations en kérosène sont inversées ! Conclusion, plus vous faites consommer du kérosène et à la compagnie aérienne moins ils le vous font payer.

C’était quoi déjà l’objectif du Grenelle de l’environnement ? Diminuer l’empreinte carbone des déplacements, entre autre, non ? Ou alors faut m’expliquer, j’ai peut-être pas bien compris un truc, là !

Z’en dites quoi vous ?

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/7487

Haut de page