Aujourd'hui le plus petit des petits riens

Aujourd’hui le plus petit des petits riens me fait irrémédiablement penser à ce que prend encore, mais pour une dizaine de jours seulement, le fiston pour son épilepsie. La moitié d’un minuscule cachet. Je dit « son épilepsie » mais en fait on espère bien que ce ne soit plus la sienne. C’est une première étape, primordiale pour lui qui prend tous les jours depuis dix ans des médocs, avant quelques années (cinq est la norme pour cette pathologie) d’attente pour le déclarer définitivement sorti d’affaire.

buee.jpg

über cool !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/8181

Haut de page