Goéland

Décollage

Goéland est un terme générique désignant une trentaine d’espèces d’oiseaux marins de la famille des laridés appartenant au genre Larus (qui comprend également des mouettes). Sur les côtes européennes, l’espèce la plus commune est le Goéland argenté (Larus argentatus).

En réalité, il n’y a guère que la langue française à faire cette distinction de nomenclature entre « mouettes » et « goélands » : pour simplifier, dans la nomenclature normalisée, un goéland est une grosse mouette, et inversement.

L’opinion la plus communément admise est que le français « goéland » est un emprunt au breton gwelan ou gouelañ qui désigne effectivement les goélands et signifie pleurer. Ce qui décrit précisément le chant de cet oiseau. Son équivalent anglais, gull, aurait une origine analogue. La désignation des mouettes et goélands est effectivement très homogène dans les langues celtiques du rameau brittonique : gwelan en breton, gwylan en gallois et guilan en cornique. Ces trois termes auraient pour origine commune le celtique *voilenno-, racine que l’on retrouve aussi dans les langues du rameau gaélique : l’irlandais faoileán, l’écossais Faoileag et l’ancien écossais gûrplan.

[ source : Wikipedia ]

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/8223

Haut de page