Aujourd'hui florès

Faisons florès — qui a dit pour une fois ? — et démontrons que :

  • Attendu que depuis hier soir les anti (mariage pour tous) comparent allégrement le nombre de vitrines cassées, voitures brûlées, touristes agressés pendant la manifestation (ridiculement faible) d’hier à Paris aux dégâts commis lors du rassemblement organisé pour fêter la victoire du PSG.
  • Attendu que depuis avant-hier ils ne cessent de se gausser du nombre conséquent de CRS et policiers mobilisés (4500) pour maintenir l’ordre pendant et après leur manifestation, dans des proportions bien supérieures à celles présentes au Trocadéro.
  • Attendu que depuis ce matin ils ne cessent de se plaindre du nombre conséquent d’interpellations et de mise en garde-à-vue.
  • Attendu qu’il est commun et ordinaire de ne comparer que des choses comparables.
  • Par ces motifs l’auteur ici présent déclare qu’il convient donc de considérer les personnes présentes hier à la manifestation comme étant égales en qualité aux décérébrés ayant commis moult dégradations au lieu-dit le Trocadéro, les deux assemblées ayant fait l’objet d’un traitement comparable par les forces de l’ordre et les commentateurs partisans mais toutefois objectifs.

CQFD !

PS : Je convie donc chacun à reprendre dès ce matin une vie normale en attendant les débats sereins à propos du vote des étrangers ou du suicide assisté.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/9206

Haut de page