Aujourd'hui rifler

Avec ma grosse valise, quasi vide, je vais aller rifler quelques photons là-bas, un peu loin d’ici et de la grisaille. J’espère du pluvieux avec de gros nuages, peut-être un ou deux rayons de soleil pour les déchirer, des camaïeux de gris et de vert, et allez, un peu de brume ici et là ne serait pas pour me déplaire.

Je me demande si je ne suis pas en train de jouer avec les mots…
Et si les mots étaient faits pour ça ?

Boris Vian, Les Bâtisseurs d’empire

J’ai envie de coins décalés, de gueules marquées, de béton écorché, d’objets qui ont vécu, qui racontent une histoire.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/9232

Haut de page