Aujourd'hui cautèle

Il n’y a point d’entreprise plus difficile, plus douteuse, ni plus dangereuse que celle de vouloir introduire de nouvelles lois. Parce que l’auteur a pour ennemis tous ceux qui se trouvent bien des anciennes, et pour tièdes défendeurs ceux même à qui les nouvelles tourneraient à profit. Et cette tiédeur vient en partie de la peur qu’ils ont de leurs adversaires, c’est à dire de ceux qui sont contents des anciennes ; et en partie de l’incrédulité des hommes, qui n’ont jamais bonne opinion des nouveaux établissements qu’après en avoir fait une longue expérience.

Nicolas Machiavel, Le Prince

Comment croire que les parlementaires usant des bénéfices de leurs fonctions iront prôner et légiférer pour une transparence exhaustive de leurs emplois ? Dit à la mode du far-west ça donnerait : « Où comment se tirer une balle dans le pied ».

Certes tous ne portent pas à la critique, mais quasiment tous portent haut la voix, la main du serment sur le cœur, leur honnêteté sans faille et jour après jour éclatent enfin les méfaits des moins prudents ou de ceux qui croient pouvoir agir en toute impunité. Peu importe la couleur politique ou partisane d’ailleurs.

Un peu d’introspection ne leur ferait pas de mal, peut-être qu’ils comprendraient qu’ils sont à notre service et pas nous au leur, mais pour ça leurs regards devraient se détourner du pouvoir vers lequel tendent leurs pensées.

Et ils espèrent encore nos voix, pauvres fous…

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/9386

Haut de page