Aujourd'hui céladon

C’est céladon, ironique, paradoxal qu’au moment où je reprends un projet[1] il n’y ait plus de … projet. Pourtant j’en avais quelques uns, d’autres aussi en ont, c’est ballot, mais les disponibilités, ou les envies, ne sont plus au rendez-vous. Je m’aperçois aujourd’hui du cadeau empoisonné que j’ai accepté, parce qu’être quasi seul à porter, c’est tout le contraire de ce que je voulais et voudrais[2].

J’ai essayé d’insuffler un peu de dynamique[3], d’animer un peu la bête[4], mais peine perdue, rage contenue et finalement découragement profond. Je comprends mieux maintenant pourquoi certains, qui se sont trouvés dans la même situation, avaient eu du mal à lâcher prise et le soulagement qu’ils en ont eu ensuite.

Jusqu’à maintenant je m’étais (un peu) gardé de trop m’en plaindre, eu égard à ceux qui y croient encore un peu et également par loyauté vis-à-vis des copains, mais ça ne sert qu’à intérioriser quelque chose qui ronge. D’aucuns me diront que ça fait longtemps qu’on a avancé ainsi, et c’est vrai, mais je n’arrive pas à m’en contenter, et puis honnêtement je ne suis pas fait pour vendre du vaporware[5], du vent ou des promesses — je ferai très probablement un exécrable politicien. Je n’ai pas de rancune, peut-être tout au plus un peu de rancœur[6].

J’avoue que lorsqu’on me présente comme le chef de Dotclear je préfère changer de sujet, c’est dire le malaise.

J’ai repéré des choses, ailleurs, prometteuses[7], qui, à mon humble avis, représentent ce qu’aurait pu (ou du) être le futur. Je m’y intéresse petit à petit. Je me dis qu’il y aura des choses à découvrir, à composer, à coder peut-être. Heureusement car j’ai toujours des envies dans ce domaine, je trouverais dommage de gâcher ça…

Notes

[1] Tout le monde aura compris que je parle de Dotclear.

[2] Je ne jette pas la pierre à ceux, encore quelques uns, qui animent quand ils le peuvent le forum, bien au contraire.

[3] Un billet engageant à la sortie de la dernière version.

[4] Une install-party où les organisateurs étaient plus nombreux que le public attendu !

[5] Expression que je vole lâchement à l’ami Pep.

[6] La refonte accessibilité de l’administration que nous n’avons finalement pas menée à terme, même en réduisant sa portée, me pèse depuis longtemps.

[7] Koken, Ghost, …

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/9465

Haut de page