Aujourd'hui punais

Glaciers, soleils d’argent, flots nacreux, cieux de braises, - Échouages hideux au fond des golfes bruns - Où les serpents géants dévorés des punaises - Choient, des arbres tordus avec de noirs parfums.

Arthur Rimbaud, Le Bateau ivre

Agapanthe

L’odeur d’un cheval écumant de sueur avait pour lui autant de prix que le délicat parfum vert de boutons de rose qui se gonflent, la puanteur âcre d’une punaise ne valait pas moins que les effluves d’un rôti de veau farci, embaumant depuis les cuisines de quelque notable.

Patrick Süskind, Le Parfum

Lys

Parfois il y a des relents punais qui déboulent sans crier gare, alors je retiens ma respiration et je vais sentir les fleurs.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/9674

Haut de page