Vrac

Vrac

Chaque petite pièce de ce puzzle pèse à elle seule plusieurs centaines de kilos, voire dépassent la tonne pour certaines. Pourtant elle apparaissent fragiles, vu de loin, comme si un géant avait d’une pichenette fait basculer les piles bien rangées d’un jeu de dame gigantesque.

Tout est question de point de vue.

Je me souviens d’un dessin, vu ce matin quelque part sur la toile, où d’une île déserte un naufragé aperçoit au loin la forme d’un bateau espéré, alors que sur ce même bateau, un naufragé aperçoit enfin au loin la forme d’une île, la terre espérée…

De quoi rompre la solitude, ce qui est le principal.

L’être humain peut supporter la soif une semaine, la faim deux semaines, il peut passer des années sans toit, mais il ne peut tolérer la solitude. C’est la pire de toutes les tortures, de toutes les souffrances.

Paulo Coelho, Onze minutes

Faire de la photographie est un plaisir essentiellement solitaire, voire égoïste, et pourtant j’aime le faire à deux.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/10050

Haut de page