Aujourd'hui roquentin

Je me suis souvent demandé comment les vieux roquentins pouvaient ignorer le ridicule dans lequel ils se complaisaient dans leurs relations avec les femmes plus jeunes. Encore un exemple constaté de visu, hier dans le train, où celui installé deux ou trois rangs devant nous usait de « je vous en prie », « pardonnez-moi », accompagnés de grands sourires et de petits gestes, etc, à tel point que celle qui était l’objet de toutes ses attentions en paraissait passablement agacée.

Métro ligne 4, station Porte d'Orléans

Étrange sensation de me retrouver dans le métro new-yorkais hier matin, alors que j’étais à Paris, dans cette station en travaux de la ligne 4, à Porte d’Orléans. J’étais presque déçu de voir arriver une rame blanche et verte, aux formes arrondies, plutôt que le métro coloré et cubique de là-bas.

Lecteur de journal dans le TGV

Finalement mon mal des transports — bizarrement je n’éprouve aucune gêne sur un bateau qui roule et qui tangue, allez comprendre pourquoi — qui m’empêche toute activité sur ordinateur ou lecture autrement que sur la liseuse placée suffisamment loin de mes yeux pourrait être pas mal atténuée avec l’accoutumance que j’ai acquise pendant ces quelques dernières semaines en transport en commun où j’ai dévoré six ou sept bouquins.

Le voyage en train et surtout en car hier me l’a un peu prouvé, car j’ai pu, à quelques reprises, utiliser sans ressentir de début de nausée, mon smartphone. Ce qui n’aurais pas manqué de me mettre très mal à l’aise quelque temps auparavant.

Pour lutter contre le mal de mer, sucez une noix de muscade (sans l’avaler, c’est toxique). Si vous n’avez pas de noix de muscade, allez-y en bicyclette.

Pierre Desproges, L’Almanach

Est-ce que ce qui gère l’équilibre au niveau de l’oreille interne, car il me semble que c’est là que ça se joue, peut-être éduqué pour réduire voire supprimer ces nausées ?

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/10209

Haut de page