Aujourd'hui datisme

Une légère pointe de déception, légèrement amère, ce matin, en m’apercevant qu’une de mes actions n’avait pas provoqué le plus petit feedback, pas le moindre petit signe, ni même le plus léger frémissement quand j’ai publié — ou plutôt tenté de — un commentaire chez Stéphane.

Non pas que les commentaires ne soient pas possibles là-bas, j’en ai trois autres qui ont été (quasiment) aussitôt publiés en dessous de son billet (certes tous aussi insipides les uns que les autres, mais passons, ce n’est pas l’objet de mes propos), mais il y a un souci, je crois.

Après avoir réfléchi un peu — qui a gloussé là-bas dans le fond ? — j’ai aussitôt songé que mon (long) commentaire avait du être pris pour du spam. Je m’interroge alors sur les bonnes pratiques à mettre en œuvre dans ce cas. Faut-il avertir l’auteur (ou le spammeur) que le commentaire a été supprimé ou conservé pour examen ultérieur ? Ou comme c’est le cas à présent chez lui ne rien faire ni dire ?

Alors j’hésite…

Je lui ai ensuite envoyé une copie par mail[1], ensuite, mais ça nuit à la spontanéité de l’écriture, je trouve et comme je le lui ai précisé, écrire un mail entre quat’z’yeux ça n’est pas du tout pareil que de publier un commentaire public sous sa prose, non, non.

Je pourrais aussi, pourquoi pas, écrire mon commentaire dans un billet, le publier ici, et enfin le rétrolier (ou le pingbacker) ensuite. Mais va savoir, Édouard, si c’est seulement possible là-bas ?

J’essaierai avec ce billet, pour voir…[2]

Et puis ce n’est pas un texte destiné à mes lecteurs, mais un texte qui réagit et qui répond à ce qu’il évoque, donc publier ça ici ne sert à rien, ou quasi, parce que le contexte — et sa genèse — aura disparu. Comment faire le lien entre les deux ?

Bref, on en revient sempiternellement à la même question : faut-il ou pas créer le FISC ?

Notes

[1] Auquel il a répondu tout à l’heure en précisant qu’il ne savait pas que SPIP n’informait pas en cas de soupçon de spam et qu’il allait investiguer.

[2] Tenté, raté, aucune réaction à ma tentative de découverte automatique de rétroliens là-bas, pas même en indiquant le lien explicite de son billet.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/10252

Haut de page