L'épave

L'épave

Un sentier à marée basse, on se sent explorateur de jungle

Vase

De la vase qui fait floc, quelques cailloux glissant d’algues et de mousses qui roulent sous le pied mal assuré

Enchevêtrement

Du bois qui pourri, du métal qui rouille, il n’y a que ça encore debout

Ligne d'eau

Le squelette apparait au grand jour

Nervures

On peut compter les branches, les arêtes

Ligne d'arbre

Et apercevoir ce qui reste du fond

Les trois bateaux

Ils reposent là, bientôt solitaires, bientôt disparus

Cases

Les ponts partent en premier

La ligne bleue

Soudain une ligne bleue, étrangère, témoin d’une marée de peinture ou de pétrole ?

Étrave

Et les pas contournent les pièges vaseux

Moisi

Ça sent la mort ici, ça sent la fin lente

Clous

Ça sent le rétrécissement, l’anéantissement régulier

Chalutier

Témoins d’une vie passée

Cimetière

Personne ne viendra fleurir leurs tombes.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/10355

Haut de page