Chat

Le chat est un animal qui la plupart du temps me conduit à arborer de magnifiques yeux de lapin russe, rouge vif et copieusement mouillés. J’y suis allergique, en général, bien que cela dépende beaucoup de l’endroit, de la température, etc.

Du coup, la plupart du temps, nos échanges se limitent à ce qu’on pourrait nommer de l’entente cordiale, mais sans effusions d’aucune sorte. Je crois d’ailleurs que ça convient assez bien avec le caractère généralement réservé de ce genre de bestiau.

Par exemple, celui-ci — qui orne d’ailleurs mon photo-blog depuis quelques semaines, il serait peut-être temps que je m’en occupe — n’a pas bronché quand je suis passé devant son perron :

Do not ever think about it!

Quant aux paroles de la chanson éponyme d’Alain Bashung, j’avoue qu’elles me laissent pour le moins perplexe :

J’enfile des perles à rebours
Capitaine prend le nemo
C’est pas uniquement un bruit qui court
Souris dansez, notez greffier

Le chat veut en finir en beauté

Ballerina cache une ride
Lézard premier degré
Mona Lisa suit le guide
Tu me fais croquer, fromage râpé

Le chat veut en finir en beauté

Le chat veut en finir en beauté

Alain Bashung, Chat

Pas vous ?

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/10680

Haut de page