Les instants volés

1525 kilomètres parcourus depuis vendredi et obligé de s’arrêter dans les 5 derniers, tout à l’heure, sous un pont de l’autoroute A6, pour enfiler le sur-pantalon de pluie tout en se faisant asperger par ces gros connards d’automobilistes et de chauffeurs de poids-lourds qui n’en ont rien à battre.

Le Mas de Baume

Paris est aussi gris et triste que lorsque je suis sorti de mon boulot jeudi dernier. Vous auriez pu faire un effort, enfin !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/11070

Haut de page