Il n’est pas distingué

Il n’est pas distingué, non, vraiment pas.

J’étais assis à côté de lui, perpendiculairement à la baie vitrée qui offrait une belle vue depuis ce neuvième étage sur la rue et la grande pelouse que surplombait l’immeuble blanc d’en face. On voyait pas mal d’activité à travers les vitres, pendant cette belle et chaude journée d’été et pas mal avaient étalé leur nappe sur le gazon pour pique-niquer au soleil.

Soudain j’ai aperçu un jeune homme, brun, assez grand, et habillé comme un soldat anglais du temps des guerres napoléoniennes. Pantalon rouge vif, un manteau boutonné dont les deux pans avaient été repliés sur les côtés, comme il était alors d’usage.

Curieux m’étais-je dis tout en le regardant enjamber le rebord et venir s’assoir au dessus du vide. Je n’ai pas eu le temps d’avertir qui que ce soit, ni de l’interpeller avant qu’il ne s’élance sans un seul bruit.

Je me souviens encore des mots de mon voisin : « C’est assez élégant comme façon de faire, mais le résultat n’est pas seyant », tout en montrant le corps désarticulé. Je vous passe le détail des propos qu’il a tenu ensuite…

Non vraiment, ce cauchemar n’était pas distingué.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/11379

Haut de page