Les p’tits papiers

Mes p’tits papiers numériques sont sur mon blog, maintenant, et ce depuis une décennie, voire plus. Cela dit j’utilise encore autant de papier qu’avant, parce que j’éprouve le besoin de coucher sur le papier quelques idées, les grandes lignes directrices d’un projet, quelques repères et jalons pendant que je développe par exemple.

J’utilise aussi Evernote, pour prendre des notes qui ont vocation à devenir pérennes — ça peut être une procédure informatique ou une recette de cuisine —, Pocket pour stocker facilement des liens et les consulter par la suite. J’utilise aussi Things pour gérer mes ToDo, qu’ils soient récurrent ou pas, mais également ma boîte de réception mail (personnelle et professionnelle) comme liste secondaire de choses à faire — c’est une raison pour laquelle elles ne sont quasiment jamais vides.

Kobo Aura H2O

Par contre j’ai cessé d’utiliser les notes sur ma liseuse, d’une part parce que c’est assez fastidieux de les récupérer et j’en ai plutôt assez peu et que d’autre part j’oublie fréquemment que j’en ai à récupérer. Cela dit la liseuse a remplacé avec bonheur les piles de bouquins que j’avais auparavant sur ma table de nuit ou dans ma bibliothèque.

Je me rends compte que je ne centralise pas grand chose en fait et que ce sont une multitude d’outils, plus ou moins spécialisés, qui me servent de mémoire numérique. Et je n’ai pas parlé de 1Password qui remplace astucieusement sur mon Mac, sur mon téléphone, sur ma tablette, … tous les post-its porteurs de sésames que j’aurais perdus entre-temps ; pas plus d’ailleurs que des agendas qui me servent quotidiennement.

Du coup, la mémoire de ces choses a été remplacée dans ma tête par la mémoire de l’endroit où je peux les retrouver. Étonnamment, mais je ne suis pas sûr que ce soit lié, je me suis rendu compte que je me souvenais plus facilement des noms et prénoms des gens maintenant. Était-ce alors parce que j’avais alors une mémoire saturée ?

En aparté, j’ai retrouvé hier cette sensation de jubilation après avoir passé quelques heures à coder, j’adore ça !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/11832

Haut de page