Les objets perdus

Après avoir pris quelques renseignements de la part de gens qui savent[1], mon idée de faire la route des Grandes Alpes début s’avèrerait finalement plutôt compliquée vu la météo et je risque de trouver une bonne partie des cols fermés, ce qui serait tout de même très dommage, et d’autre part de me vautrer lamentablement parce qu’à bécane sur le verglas ou la neige, comment dire… D’ailleurs je me demande la quantité d’objets perdus qu’on découvre une fois le dégel, en montagne.

Donc plutôt que de m’acharner à vouloir partir les 10 premiers jours de mai, je vais reporter ça sur les 10 derniers, et pis c’est tout !

La route des Grandes Alpes

En conséquence, je vais inverser mon parcours et partir du Sud, après avoir fait escale du côté de chez mon fiston. Reste à voir comment tout ça s’organise précisément parce que bien que les étapes ne soient pas très longues (je ne parle ni de l’aller vers Menton, ni du retour depuis Thonon-les-Bains) — la plus longue fait à peine plus de 150 kilomètres (mais avec plein de virages), faudrait pas non plus que j’y aille la fleur au fusil.

Ou alors je garde l’idée de partir début mai mais il faut que je me trouve un autre parcours…

Note

[1] Un des copains sur le forum où je traine mes guêtres, habitant là-bas, me le déconseille vu ce qui tombe en ce moment.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/12150

Haut de page