C’est marrant comme tout

C’est marrant comme tout, il y a quelques années (voire mois), pour mettre à jour mon Mac, je laissais faire le système automatique qui contrôlait (et qui contrôle encore) la présence de mise à jour et m’en informait.

Maintenant, il faut aussi :

  • Mettre à jour MacPort et les modules installés avec lui
  • Mettre à jour Brew et les modules qui vont avec
  • Mettre à jour Composer(.phar) et idem
  • Mettre à jour …

Et bien sûr pas de contrôle automatique d’éventuelles mises à jour ! Je me demande comment on peut arriver à développer dans de bonnes conditions en ayant autant d’incertitudes sur l’état des logiciels installés autrement que via le système intégré à Mac OS X.

Et ce n’est pas spécifique à Mac OS X, même si c’est probablement un de ceux où il y a le plus de gestionnaires différents potentiellement susceptibles d’être utilisés. Pip (ou easy_install) et Composer et d’autres posent les mêmes problèmes…

Et bien sûr il faut connaître par cœur (ou savoir retrouver) la ligne de commande idoine, parce que ça change pour chacun d’entre elles, sinon ça serait pas drôle ! En fait, plus t’es barbu et geek, plus t’es emmerdé avec un nombre de trucs incroyables à faire avant simplement d’écrire une ligne de code.

L’informatique devait nous permettre de nous soulager de tâches emmerdantes. On en est pas arrivé à ce point là encore, en tout cas pas pour tous !

PS : J’attends avec impatience les trolls qui vont se manifester ci-dessous et m’expliquer que yakafokon un cron de ceci et cela et patati et patata, mais qu’il faut d’abord installer le script, pardon les scripts kivonbien pour… D’ailleurs, le 4e résultat de la 1re page d’une recherche « automatically check macport update » renvoie sur … un script à lancer régulièrement !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/12157

Haut de page