De velours et de soie

De velours et de soie, voilà comment sont d’habitude les deux éponges que j’ai derrière mes côtes, sauf qu’en ce moment c’est plutôt papier de verre et soufflet de forge, genre. Bref, la dame d’hier avait raison de m’arrêter, c’est vraiment pas pour faire semblant la grippe, qu’elle dit forte cette année, que j’ai chopée.

Représentation d'artiste du Big-Bang

Crédit: NASA

Il serait possible, d’autre part et qui n’a rien à voir — sauf que peut-être mais on en sait rien à l’heure actuelle —, que l’univers n’ait en fait ni début ni fin, c’est ballot un peu non ? Comme si on allait voir un film d’Hitchcock après qu’il ait commencé et qu’on reparte du ciné avant la fin, portnawak ! L’article en question et en anglais pour les curieux.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/12175

Haut de page