La maison qui n’existe plus

La maison qui n’existe plus me fait invariablement penser à tout ceux qui, régulièrement, s’étonnent qu’on utilise encore aujourd’hui un logiciel comme Dotclear, voire même qu’il existât encore de nos jours, c’est so 2000 disent-ils.

Suffit de faire une recherche sur le terme Dotclear -RT (le -RT pour éviter les retweets) pour s’en rendre compte. Encore ce matin, un gars disait que maintenant LA solution était un site statique + Git + Markdown.

J’hésitais à publier aujourd’hui une nouvelle version de maintenance, la 2.7.4, qui bien que pas foncièrement différente de la 2.7.3 apporte quelques petites corrections qui sont toujours les bienvenues. Et puis sortir aujourd’hui nous donnera peut-être l’occasion de sortir une 2.7.5 avant la prochaine 2.8 sur laquelle nous travaillons en ce moment ?

Logo Dotclear 2.7

Donc c’est décidé, ceux qui utilisent encore Dotclear aujourd’hui devront cliquer 2 fois pour mettre à jour et continuer à bloguer pendant que les hypsters continueront à s’amuser avec leur Git/HTML/CSS/Js/… Et puis je ne peux pas non plus laisser passer un vendredi, 13 de surcroit, ça serait dommage !

Un truc que je remarque tout de même, je n’ai pas encore vu (de mémoire), d’utilisateurs de Dotclear (ou de Spip ou de …) critiquer méchamment ceux qui produisent leur site de façon statique avec Git, etc… Est-ce que Dotclear rend les gens plus tolérants quand on l’utilise ? Si oui alors il faut absolument déclarer Dotclear d’utilité publique !

Ajouter un commentaire

Comments can be formatted using the Markdown Extra syntax.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/12180

Haut de page