Latitude

Vous êtes d’abord envahi par l’odeur du durian, pas toute l’année, mais suffisamment souvent pour que la frontière soit ressentie au plus profond de vos poumons. Sinon c’est l’odeur de friture qui prédomine, une friture d’un autre monde, d’autres traditions.

Après l’odeur il y a le son, les bruits, parfois la musique, les klaxons omniprésents ; une ribambelle de véhicules souvent garés en double-file ou faisant la queue pour entrer dans cet immense parking qui attend les familles. Et puis les cris, les discussions, les interpellations d’un trottoir à l’autre, auxquels vous ne comprenez rien, évidemment.

Ensuite les couleurs, le rouge se disputant la vedette avec le jaune, les étals remplis de fruits et légumes étranges dont vous ne connaissez qu’à peine le goût pour certains et pas du tout pour d’autres. Combien de fois suis-je resté là, à me demander comment il était possible de cuire ou de préparer tel ou tel ingrédient.

J’ai souvent remarqué que malgré leur air toujours pressés ils marchaient bien plus lentement que moi, et là où nous nous rapprochons pour former un groupe compact lorsque nous sommes plusieurs, ils ont tendance à occuper toute la place disponible, souvent en se fichant royalement des autres qui font de même ce qui donne une joyeuse cohue d’où fusent des mots dont on ne sait plus à qui ils sont destinés.

J’ai ressenti souvent une sorte de racisme larvé vis-à-vis des occidentaux, pas réellement exprimés à part les regards qui changent, les expressions du visages qui se ferment, quand ce n’est pas tout simplement une volonté d’ignorer alors même que vous êtes dans leur périmètre le plus proche. J’ai aussi l’impression que c’est moins le cas avec les nouvelles générations, probablement plus occidentalisées que leurs aînés. Mais je me fais peut-être des idées, aller savoir, moi qui ne parle pas leurs langues !

Curieusement leur jour de repos est le lundi, comme si chaque religion, chaque tradition s’était partagé la semaine, avec le vendredi pour les musulmans, le samedi pour les juifs, le dimanche pour les chrétiens, et donc le lundi pour les … Les quoi d’ailleurs, bouddhistes, taoïstes, peut-être même quelques shintoïstes bien qu’ils soient rares dans cette région. J’ai même découvert une église catholique dans ce quartier, et bien plus fréquentée qu’en des endroits plus traditionnels — je me souviens la Corée du Sud et ses églises catholiques innombrables, près de 10% de la population les fréquentent.

Une endroit dépaysant, assurément ; J’ai noté les coordonnées, pour ceux qui auront peut-être un jour l’occasion de passer par là :

Latitude Nord 48,823602 - Longitude Est 2,365872

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/12265

Haut de page